11 janvier 2018

Keith Jones, le WSWS et la situation en Iran

« La République islamique, indique Keith Jones, est un régime nationaliste bourgeois. Elle manœuvre sur la scène mondiale pour promouvoir les intérêts de l’élite dirigeante capitaliste iranienne, tout en maintenant son équilibre entre les différentes forces sociales en Iran, y compris l’influence directe et indirecte des capitaux étrangers et de la classe ouvrière. L’attitude du WSWS vis-à-vis de la République Islamique repose sur deux facteurs fondamentaux : le caractère de l’Iran de pays historiquement opprimé qui doit être... [Lire la suite]
17 juillet 2016

De la Turquie à l'instabilité mondiale généralisée

« Même si le coup d'État est rapidement écrasé, indique James Cogan, ou si à l'inverse la Turquie sombre dans une guerre civile prolongée, la marche des événements souligne la dégradation généralisée à l’échelle mondiale des institutions et des mécanismes du régime bourgeois. Un pays après l'autre entre dans la tourmente sous l’impact de la crise économique mondiale, des niveaux historiques d’inégalité sociale, et des conséquences dévastatrices des politiques militaristes de l’impérialisme américain et de ses alliés pour dominer... [Lire la suite]
25 mars 2016

Alain Badiou, le capitalisme, libéré, porte la guerre...

« On peut prendre un point de vue synoptique, indique Alain Badiou. Depuis les années 1980, c’est-à-dire depuis, à la fois, et quasiment simultanément, la fin des espérances planétaires de la jeunesse des années 1968 et suivantes et la fin, conjointe, des États socialistes, s’est ouverte une période où, d’une certaine manière, les agents du capitalisme mondial ont eu le sentiment que l’avenir leur était ouvert et que plus rien de consistant ne s’opposait à eux. Je pense qu’il faut avoir présent à l’esprit cet horizon. Rien de ce... [Lire la suite]
18 février 2016

Chris Harman, capitalisme, socialisme, révolution et êtres humains

« L'idéologie de l'Est était ostensiblement opposée à tout cela. Elle était favorable à ce qu'elle appelait « la révolution ». Pourtant la structure de son idéologie était très semblable à celle de l'Occident. C'était une idée de la révolution dans laquelle le parti avait remplacé la classe, le parti recevant lui-même ses instructions d'une élite restreinte. La question posée par cette révolution était celle du remplacement des classes dirigeantes en place par cette élite. La tâche de celle-ci était d'imposer au reste... [Lire la suite]
04 février 2016

Sharon Smith, capitalisme, marxisme et émancipation des femmes

« S’il est une chose que l’on peut souligner, indique Sharon Smith, depuis le début de la tradition marxiste quant à l’émancipation des femmes, c’est que le problème n’a jamais été théoriquement considéré comme une question qui ne concerne que les femmes, mais bien comme un domaine dans lequel l’ensemble des révolutionnaires, tant les hommes que les femmes, doivent s’impliquer. C’est ainsi que le révolutionnaire russe Léon Trotsky a écrit que « Pour changer nos conditions de vie, nous devons apprendre à regarder au... [Lire la suite]
22 décembre 2015

Jacques Rancière, la démocratie comme concurrence de deux discours réactionnaires

« Comme j’ai essayé de le montrer, indique Jacques Rancière, après Jacotot, dans Le maître ignorant, l’égalité n’est pas une fin mais un point de départ. La relation scolaire n’est pas le moyen de la relation sociale. Chacune est la symbolisation de l’autre. Il n’y a pas une inégalité scolaire au service de l’égalité sociale. Au niveau de l’École comme au niveau de la société et de l’exercice des pouvoirs publics, la relation inégalitaire ne fonctionne que nouée à la relation égalitaire : le maître transmet son savoir, le chef... [Lire la suite]
10 juillet 2015

Ernest Mandel, capitalisme et aliénation des êtres humains

« Le capitalisme, indique Michael LOWY, est pour Ernest Mandel un système qui produit et reproduit l’exploitation, l’oppression, l’injustice sociale, l’inégalité, la pauvreté, la faim, la violence et l’aliénation. Le concept d’aliénation, c’est-à-dire d’asservissement d’êtres humains par les produits de leur propre travail, par les “ lois ” de la production marchande, par l’organisation sociale transformée en force hostile et indépendante, est une composante essentielle de la critique du capitalisme de Mandel. C’est à cause de... [Lire la suite]
23 mai 2015

Contre l'aliénation capitaliste, l'humanisme révolutionnaire d'Ernest Mandel

« Le capitalisme, nous dit Michael LOWY, est un système qui produit et reproduit l’exploitation, l’oppression, l’injustice sociale, l’inégalité, la pauvreté, la faim, la violence et l’aliénation. Le concept d’aliénation, c’est-à-dire d’asservissement d’êtres humains par les produits de leur propre travail, par les “ lois ” de la production marchande, par l’organisation sociale transformée en force hostile et indépendante, est une composante essentielle de la critique du capitalisme de Mandel. C’est à cause de l’aliénation que les... [Lire la suite]