20 septembre 2017

Robert Bibeau, la concentration inévitable du capital...

« C’est ainsi, nous dit Robert Bibeau, que tout naturellement l’argent s’accumule et se concentre entre quelques mains (2000 milliardaires dans le monde) au sommet de la pyramide bancale du capital, non pas par mauvaise foi de capitalistes inconscients, mais par le fonctionnement mécanique du mode de production capitaliste en phase impérialiste. Le capitaliste financier qui n’appliquerait pas ces méthodes de gestion pour valoriser l’argent dont il a l’administration et en faire du capital « rentable » serait écarté de... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Bill Van Auken, du 11 septembre 2001 à...une troisième guerre mondiale

« En outre, considère Bill Van Auken, les guerres multiples et les interventions menées par le Pentagone et la CIA, de l’Afrique du Nord à l’Asie centrale, peuvent se transformer rapidement en conflagration mondiale, alors que Washington menace simultanément la Corée du Nord d’une guerre nucléaire et poursuit des épreuves de force de plus en plus dangereuses avec ses principaux rivaux géostratégiques, la Russie et la Chine. Le 11 septembre n’a pas « tout changé », mais cela a marqué le début d’une escalade de ce que George W.... [Lire la suite]
16 septembre 2017

Robert Bibeau, Pour comprendre ce monde

« Encore une fois, souligne Robert Bibeau, le rapport du Pentagone sur la situation mondiale en cette fin d’hégémonie américaine souligne très lucidement que «Tous les États et les structures existantes d’autorité politique subissent des pressions grandissantes de la part de forces exogènes (extérieures) et endogènes (interne à la structure sociale). La désagrégation du système mondial d’après-guerre froide s’accompagne d’un effritement interne du tissu politique, social, économique dans pratiquement tous les États ».... [Lire la suite]
14 juillet 2017

IGCL, France-élections, les nécessités du capital dictent leur loi

« Pour défendre, nous dit l'article, sa place comme puissance au niveau international, c’est-à-dire impérialiste, la France ne peut le faire qu’en alliance avec l’Allemagne dans le cadre de l’Union européenne – voire autour d’un “ noyau dur ” de celle-ci. La gravité de l’impasse économique depuis la crise de 2008 et les impératifs impérialistes qui en découlent (Trump, Brexit, etc.) l’y contraignent. Qu’elle en soit totalement consciente ou non ; que des fractions en sein en soient conscientes ou non. Les... [Lire la suite]
22 janvier 2017

Joseph Kishore, Etats-Unis, la guerre est la question la plus brûlante

« Tout se passe, pense Joseph Kishore, dans le dos de la classe ouvrière américaine et internationale, mené par une clique du renseignement, de l’armée et de l’oligarchie patronale et financière, aidée par des médias de droite corrompus. Tout au long des élections présidentielles américaines de 2016, le World Socialist Web Site et le Parti de l’égalité socialiste ont averti que la question la plus brûlante à laquelle la population mondiale est confrontée, la guerre, n’était pas un sujet de débat pour eux. Les conséquences de... [Lire la suite]
08 octobre 2016

Robert Bibeau, Lénine et l'impérialisme

Selon Robert Bibeau, « contrairement à ce que prétendait Lénine, et à ce que répète Vila, son thuriféraire : « pour le grand capital, la guerre n’a que de grandes vertus. La principale est de supprimer une partie non négligeable des classes laborieuses qui pourraient être tentées par renverser le capitalisme ». La guerre mondiale n’a pas que de grandes vertus pour le capital international. Si le capital impérialiste pouvait éviter la guerre mondiale, il l’éviterait. À chaque Grande guerre les séquelles économiques... [Lire la suite]
23 septembre 2016

Alex Lantier et David North, Syrie, qui fait la guerre et à qui ?

« Ce plaidoyer pour la guerre, nous disent les auteurs, n'est qu'un tissu de mensonges. Elle se fonde sur une fausse dichotomie: en Syrie, selon Smith, on soutient soit une guerre américaine pour la «démocratie», soit Assad et le régime russe, auxquels il colle l'étiquette «impérialiste» pour essayer de les rendre plus odieux. Quant Smith écrit qu'il soutient une guerre populaire pour la démocratie, il n'a aucune crédibilité, vu qu'il avoue ensuite que Washington compte utiliser l'opposition pour mettre en place une dictature... [Lire la suite]
04 mai 2016

France, histoire, grande bourgeoisie et capitalisme

« Mais quel que soit leur poids social et même moral sur toute la société, indique le texte, ce ne sont pas les petits ou moyens possédants qui dirigent la société et donnent leurs ordres au personnel politique. Depuis les débuts du capitalisme, ce sont des grandes familles bourgeoises, des dynasties, qui dominent l'économie - ici, en France, les de Wendel, les Schneider, les Peugeot, la famille Schlumberger, les Rothschild, les Lazard, pour les plus anciens. Bien sûr, dans l'histoire, certaines branches s'éteignent souvent faute... [Lire la suite]