06 avril 2018

Wikipedia, Karl Marx

« En septembre 1844 à Paris, indique l'article de Wikipedia, Marx revoit Friedrich Engels qu'il n'avait fait que croiser auparavant ; c'est le début d'une profonde amitié. Étudiant par lui-même la philosophie, Engels était devenu partisan de Hegel tout en rejetant le soutien que celui-ci avait apporté à l'État prussien. En 1842, il avait quitté Brême pour prendre un poste dans une firme commerciale de Manchester dont son père était l'un des propriétaires. Là, il avait... [Lire la suite]
06 août 2017

Max Stirner, de l'anarchisme au socialisme

"Cette oeuvre, nous dit l'article,  divise profondément l’anarchisme du socialisme par la suite. Il influe à la fois les uns et les autres en les obligeant, vu son succès immédiat même s’il est éphémère, à se positionner par rapport à cet individualisme parfait. Il est considéré par les marxistes, à commencer par Karl MARX (qui le critique de manière serrée dans les trois quarts de L’idéologie allemande), comme le chantre de l’envers de l’esprit collectif, et il leur permet, quasiment en ricochet, d’approfondir leur propre... [Lire la suite]
12 février 2016

Daniel Bensaïd - Etienne Balibar, ce qui intéresse Marx : le procès ou processus...

« Conscient du poids des interprétations progressistes (évolutionnistes) de Marx dans la tradition marxiste, indique Daniel Bensaïd, Balibar n’en est pas moins méfiant envers la critique antipositiviste du progrès. Il souligne la présence indiscutable chez Marx d’une idée « d’évolution progressive inséparable d’une thèse sur la rationalité de l’histoire ». Il semble cependant rapporter cette idée à une problématique de l’histoire universelle envers laquelle Marx a pourtant clairement rompu dès la Sainte Famille et... [Lire la suite]
19 août 2015

Maximilien Rubel, Marx et l'anarchie

Pour Maximilien Rubel “Marx enrichit l’anarchisme utopique par « la compréhension dialectique du mouvement ouvrier perçu comme auto-libération éthique englobant l’humanité toute entière ». En revanche, dans son activité politique, Marx ne cherche pas à harmoniser les moyens et les fins. Marx étudie, à travers le capitalisme, l’esclavage économique et la servitude politique. Marx observe le bonapartisme et exprime une critique radicale de l’Etat à l’origine de tous les maux sociaux et « avorton monstrueux de la... [Lire la suite]
07 août 2015

Anton Pannekoek, Marx et la philosophie

  « Dans l'Idéologie allemande, indique Anton Pannekoek, Marx combat tout d'abord la conception dominante qui veut que la conscience soit l'unique principe créateur et l'opinion que les idées, en s'engendrant les unes les autres, déterminent l'histoire du monde. Marx traite ces conceptions par le mépris comme des « fantasmagories dans le cerveau humain (...) des sublimations résultant nécessairement du processus de leur vie matérielle, que l'on peut constater empiriquement et qui repose sur des bases... [Lire la suite]