28 mars 2016

André Tosel, Marx et Spinoza, et quelques autres...

« Et le texte suivant, indique André Tosel, La Sainte Famille, de 1845, indique même un renversement inattendu de perspective. Loin de chercher en Spinoza le penseur radical de la liberté par la radicalisation du processus démocratique et d’exploiter les thèses de Feuerbach sur les vertus salutaires du naturalisme spinozien, loin de solliciter les éléments anti-idéalistes de Spinoza, Marx pour la première fois se distancie de Spinoza pour le ranger du côté de Descartes, de Malebranche, de Leibniz, de la métaphysique... [Lire la suite]
15 février 2015

Miguel Abensour, une philosophie politique critique visant l'émancipation

« Marx n’est pas plus marxiste qu’il n’est « le fossoyeur de l’utopie » que l’on dit : « plutôt que de voir dans l’œuvre de Marx la fin de l’utopie, [Abensour] y voit une opération beaucoup plus complexe, à savoir un sauvetage de l’utopie par transfert. »[10] En s’interrogeant sur le rapport marxien (continu) à l’utopie, Abensour montre que c’est non pas un défaut de réalisme, mais bien un défaut de radicalité que Marx lui oppose. Pour Marx les utopistes ont un rôle essentiel à jouer dans... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,