23 août 2018

Paul Mattick, la vie de Kautsky peut-elle enseigner quelque chose aux travailleurs

« Kautsky, indique Paul Mattick, défendait un marxisme déjà émasculé. Le marxisme radical, révolutionnaire, anticapitaliste avait succombé au développement du capitalisme. Dans un discours prononcé en 1872, après la clôture au congrès de l’Internationale à La Haye, Marx lui-même déclarait : « L’ouvrier doit saisir un jour la suprématie politique pour asseoir la nouvelle organisation du travail (...). Mais nous nous n’avons point prétendu que pour arriver à ce but les moyens sont identiques (...). Et nous ne nions pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 juillet 2018

David North, 1938, la fondation de la Quatrième Internationale

« Les conditions infernales, indique David North, dans lesquelles se tient la conférence reflètent la situation politique à laquelle fait alors face la classe ouvrière internationale. Les régimes fascistes se maintiennent au pouvoir en Allemagne et en Italie. L’Europe vacille au bord de la guerre. L’infâme conférence de Munich au cours de laquelle les impérialismes britannique et français livrent la Tchécoslovaquie à Hitler, avec l’assentiment du gouvernement capitaliste à Prague, se tient quelques semaines plus tard. La... [Lire la suite]
07 juillet 2018

David North, le contexte historique et la signification de la fin de l’URSS

« En 1927, Trotsky et les membres de l’Opposition de gauche furent expulsés du Parti communiste russe. Des milliers d’opposants de gauche furent déportés dans les coins les plus reculés de l’Union soviétique. Trotsky fut exilé à Alma Ata qui, en passant, était le site de la réunion pathétique des aspirants dirigeants de la Confédération des États indépendants. Mais malgré l’expulsion et la déportation des marxistes opposés à Staline, les dirigeants et les membres de l’Opposition de gauche continuèrent à lutter pour la réforme du... [Lire la suite]
09 mai 2018

Louis Janover, quelle histoire réhabiliter ?

« Il est vrai, indique Louis Janover, il n’est question aujourd’hui que de « réhabiliter » l’enseignement de l’histoire. Mais ce n’est certes pas de n’importe quelle histoire qu’il s’agit ; et surtout pas de celle qui revit, titre après titre, dans les publications Spartacus. Il y a peu d’espoir de voir les idéologues de la néo-social-démocratie déployer beaucoup d’efforts pour mettre en lumière, par exemple, les conditions qui ont permis à Hitler de prendre le pouvoir : l’étude de cette histoire risquerait de... [Lire la suite]
08 mai 2018

Herodote.net, Hitler et la Seconde Guerre Mondiale

« En cette fin d'année 1941, indique l'article de Herodote, les Allemands entament par ailleurs l'extermination des populations juives d'Allemagne et des territoires occupés. Le 21 janvier 1942, quelques dignitaires nazis mettent au point dans une villa du quartier de Wannsee, à Berlin, les modalités pratiques et logistiques de la « Solution finale ». Quand elles ne sont pas exécutées sur place, les personnes sont déportées dans des camps de concentration situés au centre de l'Europe. Les mieux portantes sont... [Lire la suite]
26 avril 2018

Ouest-France, Allemagne, résurgence des mouvements d'extrême droite

« L’événement, indique l'article de Ouest-France, intervient sur fond de résurgence en Allemagne des mouvements d’extrême droite, alimentée par les craintes liées à l’afflux massif de réfugiés de Syrie et d’Afghanistan en 2015, qui a permis au parti anti-immigration Alternative pour l’Allemagne (AfD) de faire son entrée dans la chambre des députés après les législatives du 24 septembre. Ce parti a fait ses meilleurs scores en Saxe, où a lieu le festival. Son initiateur est Thorsten Heise, un membre du petit parti... [Lire la suite]
22 mars 2018

Denis Collin, la généalogie du concept de totalitarisme

« On remarquera, indique Denis Collin, que l’analyse de Hannah Arendt devrait conduire à distinguer clairement le nazisme des autres formes de fascisme – ce qu’elle ne fait pas et manque ainsi la dimension propre du fascisme. Le mot de « totalitarisme » vient certainement du mot d’ordre énoncé par Mussolini, « Tout dans l’État, rien en dehors de l’État, rien contre l’État ». Mais le fascisme italien se distingue nettement du nazisme.  Tout d’abord le racisme n’y joue qu’un rôle annexe et il est d’abord un... [Lire la suite]
20 février 2018

Patrick Martin, Etats-Unis, les mensonges du récit anti-russe

« Le même numéro du Times, indique Patrick Martin, qui prétend que la Russie est en guerre contre les États-Unis a lancé une attaque contre Facebook, titrée : « Afin d’attiser le désaccord en 2016, les Russes se sont tournés vers Facebook la plupart du temps. » Selon le Times, la Russie a utilisé la plate-forme de médias sociaux pour fomenter le mécontentement politique et social aux États-Unis. L’implication : Facebook doit mettre en place des méthodes de censure encore plus agressives.Il serait fatalement erroné de... [Lire la suite]
29 novembre 2017

Trois points qui ont marqué l'histoire de l'URSS

« L’URSS a subi des pertes considérables, indique l'article, avec près de 26 millions de morts, le pays se place en effet en tête du classement des Nations ayant eu le plus de victimes. Stalingrad fut sans aucun doute le tournant de la Seconde guerre mondiale ; lorsqu’en 1943, après une résistance héroïque, les soviétiques parvenaient à défaire les armées à Allemande et à amorcer une contre attaque. Ce serait le point de départ de la chute du IIIème Reich et de la défaite d’Hitler. L’armée rouge allait libérer une grande partie... [Lire la suite]
26 novembre 2017

Bill Van Auken, l'ONU, Trump et la guerre

« Dans la Charte de l’ONU, rappelle Bill Van Auken, se trouvaient les principes dits de Nuremberg fondés sur l’expérience des procès des dirigeants survivants du Troisième Reich d’Hitler au sortir de la Seconde Guerre mondiale, qui avaient établi que des « crimes contre la paix », c’est-à-dire une guerre agressive, constituaient le plus grand crime de guerre. La première phrase du document fondateur de l’ONU déclare que son but est de « préserver les générations futures du fléau de la guerre ». Ce principe a été réduit à une... [Lire la suite]