27 décembre 2017

Frédéric Lebaron, la « Révolution » néolibérale

« Á travers le « communisme », indique Frédéric Lebaron, autant que l’Union soviétique et les partis qui s’en réclament, c’est en fait l’ensemble des institutions issues de l’ordre « keynésien » qui font l’objet d’une forme de disqualification, qu’on pourrait dire « par contamination ». La notion de « propriété collective » est victime d’un discrédit proportionnel à la violence des expériences de « collectivisation ». Par suite, la propriété publique, les biens publics, l’intervention régulatrice de l’État apparaissent comme... [Lire la suite]
26 août 2017

Iran, le chah a régné 38 ans avant d'être renversé en 1979

« Les bouleversements dans le règne du chah, nous dit Caroline Hayek, contribuent à forger son caractère qui se révèle impérieux, autoritaire et narcissique. Il entend désormais prendre en main toutes les destinées de son royaume, commençant par adhérer au pacte de Bagdad en 1955. Nous sommes en pleine guerre froide. Les États-Unis cherchent à contenir l'influence soviétique au Moyen-Orient en ralliant les États qu'ils estiment les plus imperméables au communisme. Le Royaume-Uni servira de chef d'orchestre dans ce pacte de... [Lire la suite]
15 juillet 2017

Sebastien Laye, un Etat obèse et aux multiples fonctions

« Pourtant, nous dit Sebastien Laye, dès 1944, Hayek, dans  « La Route de la servitude », prédisait l'écroulement sous lui-même d'un Etat obèse et aux multiples fonctions. Un Etat adapté à la quatrième révolution industrielle devrait cesser d'identifier la sphère publique exactement à la sphère étatique. Il existe aujourd'hui nombre de missions de service public qui peuvent être exercées par la société civile, des associations, des regroupements, avec souvent de bien meilleurs résultats que l'Etat, entravé par des... [Lire la suite]
28 mars 2016

Friedrich A. Hayek, les intellectuels, les idées, les institutions

« Au sens que nous donnons au terme, indique Friedrich A. Hayek, les intellectuels sont en fait un phénomène assez récent de l'histoire. Certes, personne ne regrette que l'éducation ait cessé d'être un privilège des classes possédantes, mais le fait que ces dernières ne soient plus les mieux instruites, ainsi que le fait que la plupart des gens qui ne doivent leur situation qu'à leur éducation générale ne possèdent pas l'expérience du fonctionnement du système économique (expérience donnée par l'administration de la propriété) ,... [Lire la suite]