16 juillet 2017

Association Autogestion, Michel Lallement, l'éthique hacker/maker

« L’éthique hacker/maker, nous dit la présentation de l'ouvrage, partage certaines valeurs avec celles du capitalisme, comme la liberté de créer et d’entreprendre. Toutefois pour l’auteur, les hackers de Noisebridge se servent des relations marchandes pour faire vivre la gratuité de certains savoirs, contre leur confiscation par les grands groupes privés, dans ce que l’auteur nomme un « judo social ». Puis il examine le concept d’autonomie, en comparant la situation des hackers/makers à celle, mieux connue des... [Lire la suite]