30 mars 2018

Xavier de la Vega, Jean-François Lyotard, philosophe critique

« Reste que son analyse, indique Xavier de la Vega,  en soulignant ce qui dans les relations sociales résiste au consensus, heurte de plein fouet nombre de philosophies politiques.Le philosophe allemand Jürgen Habermas, théoricien de « l’agir communicationnel », ne s’y trompe pas. Adversaire résolu du postmodernisme, il tente de le prendre à son propre piège. Si tout discours n’est que rhétorique, le postmodernisme n’est-il pas lui-même une pure rhétorique ? Quant aux lecteurs de J. F. Lyotard, s’il leur arrive d’être... [Lire la suite]
21 mars 2018

Irène Pereira, la démocratie est indissociable de l'éthique de la discussion

« Jurgen Habermas, indique Irène Pereira, à la suite d’Austin, a mis en lumière la part d’agir qui est à l’œuvre dans le langage : c’est l’agir communicationnel. De ce fait, pour Paulo Freire, le dialogue se trouve au cœur de la pratique enseignante. L’interaction dialogique parvient à conjoindre plusieurs dimensions. Le dialogue est une pratique mutuelle : on ne dialogue pas seul, mais avec autrui. Mais en même temps, le dialogue est une pratique qui suppose d’affirmer son individualité : il faut oser faire... [Lire la suite]
02 mars 2016

György Lukàcs, la totalité, catégorie théorique, pratique et centrale

« Dans l’horizon du marxisme, indique V. Charbonnier, une place éminente revient à György Lukács (1885-1971), qui fut le premier à thématiser la totalité comme une catégorie, théorique et pratique, centrale, dont on a pu affirmer, à ce propos, qu’il s’agissait des « aventures de ce concept jusqu’à Habermas ». Centrale, cette catégorie l’est massivement dans les analyses d’Histoire et conscience de classe. Mais il nous faut ici immédiatement biffer cette focalisation exclusive, en insistant sur la... [Lire la suite]