23 septembre 2017

James Cogan, la réponse de Lénine à la guerre

« La réponse de Lénine à la révolution de février, considère James Cogan, découle de la perspective internationaliste pour laquelle il s'était battu à travers sa vie politique, et surtout dans la foulée de l'acte de trahison en août 1914 de la Deuxième Internationale, lorsque la majorité de ses partis et dirigeants appuyèrent leur propre classe capitaliste dans la Première Guerre mondiale. Même parmi les marxistes qui s'étaient opposés à cette trahison, Lénine était dans la minorité. La majorité de la tendance antiguerre, qui... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Deniz ünal, la Turquie à partir de 2002

« Au carrefour géographique entre Europe et Asie, indique Deniz ünal, très influencée par la confrontation entre les blocs soviétique et américain dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Turquie adopte, on l’a vu, un comportement pragmatique, empruntant volontiers aux deux modèles économiques dominants. Craignant toutefois des velléités d’expansion de son voisin soviétique, elle adhère à l’OTAN et prend part au conflit coréen. Après un intermède libéral privilégiant le secteur agricole sous la gouvernance du Parti Démocrate... [Lire la suite]
22 août 2017

Cercle Léon Trotsky, la barbarie prit le visage du fascisme

"Après la crise de 1929, nous dit l'étude, la  barbarie prit le visage du fascisme, et pas seulement en Allemagne, et elle mena à la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd'hui, les contradictions de cette société peuvent très bien mener à des catastrophes plus dévastatrices encore, compte tenu des moyens techniques actuels.  Mais nous ne sommes pas des diseuses de bonne aventure. Quelle que soit l'évolution de la crise, même si l'économie se redressait au prix, « simplement » pourrait-on dire, d'un gâchis immense de richesses et... [Lire la suite]
12 août 2017

Bill Van Auken, Trump, déclencher « un feu et une fureur » à partir de la Corée

« Ce qui entraîne, considère Bill Van Auken, la menace d’une guerre mondiale nucléaire est la crise grandissante du capitalisme américain et mondial qui trouve ses origines dans la contradiction insoluble entre l’économie mondiale et la division du monde en États-nations concurrents. Cependant, la même crise du système de profit crée à la fois les conditions objectives et la nécessité politique pour la classe ouvrière de lutter pour sa propre solution révolutionnaire, par la construction d’un mouvement international contre la... [Lire la suite]
11 août 2017

Léon Trotsky, le bilan de la Commune

« La Commune, indique Léon Trotsky, n’a pas réalisé tous ses plans : elle fut écrasée. La bourgeoisie française, avec l’aide de son « ennemi national », Bismarck, devenu immédiatement son allié de classe, noya dans le sang le soulèvement de son véritable ennemi, la classe ouvrière. Les plans et les tâches de la Commune ne se sont pas concrétisés. Mais ils entrèrent dans l’âme des meilleurs fils du prolétariat du monde entier ; ils sont devenus l’héritage révolutionnaire de notre lutte. Et maintenant, le 18 mars 1917, l’image de... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Nick Beams, Sommet du G20, les contradictions dominent

« En ce qui concerne le résultat du sommet, indique Nick Beams, James Stavridis, un ex-commandant américain de l’OTAN, a déclaré qu’il était frappant de constater qu’il n’y avait « aucun rôle central de direction pour les États-Unis ».« Ce qu’on voit aujourd’hui commence à ressembler au monde d’après la Première Guerre mondiale il y a environ 100 ans, où les nations de premier plan ne sont pas réunies et nous, aux États-Unis, avons rejeté l’idée de la Société des nations. » Stavridis n’a pas développé cette idée. Mais il faut se... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Oscar Fortin, Poutine et le respect des peuples à disposer d'eux-mêmes

«Il faut également noter, pense Oscar Fortin, que l’arrivée de la Russie en Syrie comportait un objectif stratégique important,  à savoir celui de déplacer du territoire ukrainien au territoire syrien cette confrontation devenue inévitable avec les États-Unis et l’OTAN. Il a su détecter chez ses partenaires étasuniens et européens leur volonté d’affronter la Russie en territoire ukrainien et de là attaquer la Russie. Poutine et son équipe, au premier rang duquel il faut mentionner son ministre des Affaires extérieures,... [Lire la suite]
20 novembre 2016

Thierry Meyssan, Washington, séparer le monde en deux

« Sachant, indique Thierry Meyssan, que sa position est intenable à court terme et qu’il ne souhaite pas la Guerre mondiale, Washington se prépare à séparer le monde en deux. Il ne devrait pas s’agir d’un retour à la Guerre froide, où le monde était un, bien qu’administré à deux. Mais d’une structuration nouvelle : d’un côté un monde unipolaire gouverné par les seuls États-Unis, de l’autre des États indépendants et insoumis coopérant entre eux autour de la Russie et de la Chine, et le moins de passerelles possibles entre ces... [Lire la suite]
15 octobre 2016

Chems Eddine Chitour, le monde est au bord du chaos

Pour Caroline Galactéros, « l'évidence crève l'écran. « L'Occident » ne mène pas la guerre contre l'islamisme sunnite ou alors de façon très résiduelle : il le nourrit, le conseille, l'entraîne. DAECH, dont la barbarie spectaculaire des modes d'action sert d'épouvantail opportun et de catalyseur de la vindicte occidentale, permet de juger par contraste « respectable » l'avalanche de djihadistes sunnites d'obédience wahhabite ou Frères musulmans qui ne combattent d'ailleurs pas plus que nous l'Etat... [Lire la suite]
11 octobre 2016

Syrie, le monde fait face à de nouvelles tensions

« Mais contre toute attente, conclut le texte, la tension s’est accentuée ces dernières semaines avec le bombardement par mégarde des positions de l’armée syrienne par les USA. Si ces derniers plaident l’erreur, la Russie et la Syrie accusent les hommes de Barack Obama d’avoir attaqué sciemment les positions de l’armée syrienne pour favoriser l’avancée des combattants de l’Etat Islamique. Ainsi, une fois encore, le monde fait face à de nouvelles tensions entre deux géants militaires disposant chacun de soutiens non... [Lire la suite]