17 janvier 2018

Socialisme libertaire, Le terrorisme ou la résistance à l'oppression

« On détecte, indique l'article, les premières formes de terrorisme en Palestine, au 1er siècle de notre ère. Engagés dans une guerre de libération contre les Romains et leurs collaborateurs, les zélotes - ou sicaires - sèment la terreur en égorgeant leurs victimes au milieu de la foule, sur les marchés. Traqués par les légions, ils finiront par se donner eux-mêmes la mort dans le siège de Massada. Ce conflit constitue le premier cas historiquement attesté de résistance à l'oppression étrangère.... [Lire la suite]
18 avril 2017

Nicaragua, María Teresa Blandón, "Nous sommes chrétiens, socialistes et solidaires."

« Le rouge et le noir, précise Maria Teresa Blandon, viennent du sandinisme mature, c’étaient des symboles très solides, mais aussi terribles, associés à la lutte de guérilla en Amérique latine ; ils s’inscrivent dans une ligne associée à la douleur, à la mort, à la souffrance, au danger, au fait même de risquer sa vie. « Maintenant, nous avons des symboles joyeux, multicolores, avec des messages très simples et des appellations très ambiguës, pour parler aux jeunes sans remettre en question les croyances conservatrices... [Lire la suite]
16 novembre 2016

Pierre Rigoulot, Amérique latine, le meilleur est-il à venir ?

«La vérité, indique Pierre Rigoulot, est que le temps de la guérilla est passé. Et le temps de l'aide souterraine castriste à toutes les formes de subversion aussi. Les mois sont d'ailleurs comptés pour le pouvoir castriste lui-même, et les États dits "bolivariens" ne représentent plus l'espoir pour la majorité de leurs citoyens. Un cycle s'achève. L'indigénisme, l'anti-impérialisme à tous crins, le nationalisme, la communion des leaders populistes avec le peuple, le vrai, ne sont pas encore à terre mais sont désormais des mythes... [Lire la suite]
20 août 2016

Jean Ortiz, Fidel Castro, prolonger la pensée et l'action de José Marti

« Le 2 décembre 1956, sur le « Granma », un vieux rafiot exigu, 82 hommes embarquent pour « libérer Cuba ». Une traversée infernale de 7 jours et un débarquement catastrophique sur la côte orientale. Repéré par l’armée, le petit groupe est quasiment anéanti. Fidel, une nouvelle fois, et son frère Raul, s’en sortent. Ils parviennent à gagner la Sierra Maestra et mettent en place la guerre de guérilla. C’est autour de cette Armée rebelle (fidéliste), le vecteur le plus révolutionnaire, le moins anticommuniste,... [Lire la suite]
11 janvier 2016

Ulrike Meinhof, RFA, la lutte anti-impérialiste

« La lutte anti-impérialiste, précise Ulrike Meinhof, n'est pas, et ne saurait être, une lutte de libération nationale, le socialisme dans un pays. Aux organisations transnationales du capital, aux alliances militaires globales de l'impérialisme U.S., à la coopération des services secrets, à l'organisation internationale du capital correspond de notre côté, du côté du prolétariat, de la lutte des classes révolutionnaires, des mouvements de libération nationales anti-impérialistes du tiers monde, de la guérilla urbaine dans les... [Lire la suite]