02 juin 2018

Adam Forrest, Estonie, vers la gratuité des transports en commun

« Oded Cats, indique Adam Forrest, explique que la gratuité des transports en commun doit être associée à d'autres mesures pour inciter les gens à laisser leur voiture au garage. "La question du prix suffit rarement à convaincre les utilisateurs d'adopter les transports en commun, déclare-t-il. Il est essentiel d'augmenter le coût d'utilisation de la voiture pour avoir un impact. Mais il faut aussi rendre les transports en commun plus attractifs. Un système performant implique un engagement à long terme." Pour compenser la perte des... [Lire la suite]
16 juillet 2017

Association Autogestion, Michel Lallement, l'éthique hacker/maker

« L’éthique hacker/maker, nous dit la présentation de l'ouvrage, partage certaines valeurs avec celles du capitalisme, comme la liberté de créer et d’entreprendre. Toutefois pour l’auteur, les hackers de Noisebridge se servent des relations marchandes pour faire vivre la gratuité de certains savoirs, contre leur confiscation par les grands groupes privés, dans ce que l’auteur nomme un « judo social ». Puis il examine le concept d’autonomie, en comparant la situation des hackers/makers à celle, mieux connue des... [Lire la suite]
13 juin 2015

Gus.Massiah, à partir de 2008 une crise du capitalisme s'impose !

« Les mouvements, indique Gus.Massiah, préconisent une rupture, celle de la transition sociale, écologique, démocratique et géopolitique. Ils mettent en avant de nouvelles conceptions, de nouvelles manières de produire et de consommer. Citons : les biens communs et les nouvelles formes de propriété, la lutte contre le patriarcat, le contrôle de la finance, la sortie du système de la dette, le buen-vivir et la prospérité sans croissance, la réinvention de la démocratie, les responsabilités communes et différenciées, les... [Lire la suite]
01 juin 2015

Paul Ariès, la gratuité vers l'écologie et la justice sociale

« Nous prônons donc, considère Paul Ariès, la gratuité du bon usage face au renchérissement du mésusage. Bon usage/mésusage ? Il n’y a pas de définition scientifique et encore moins moralisatrice, la seule définition est politique : ce que les citoyens choisissent. Je fais confiance ici à la « décence ordinaire » au « bon sens populaire » : les gens ordinaires n’ont pas pour objectif de vivre comme des riches mais de vivre bien. C’est pourquoi la gratuité n’est pas une lubie de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 mai 2015

Marcel Mauss et l'anthropologie de la gratuité...

« L’économie redécouvrira une fois de plus ce que l’anthropologie sait de longue date: l’importance du don. Plus que jamais, «l'Essai sur le don» de Marcel Mauss devient alors très contemporain à présent. Contre le réductionnisme propre du formalisme économique, l'anthropologie de la gratuité vient rappeler que l’«Homme total » de Marcel Mauss, il est un homme complexe, irréductible à la figure simplifiée de l’Homo oeconomicu . Déjà, Émilie Durkheim soulignait cette tension irréductible de l’«Homo duplex» entre l’idéal moral... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 mai 2015

Paul Ariès, avec la gratuité, fissurer l'édifice, et élargir peu à peu la fissure !

« Ces adeptes de « la décroissance faute de mieux » se condamnent à l'impuissance. Je fais, au contraire, le pari opposé : celui du caractère désirable de notre projet. Ce qui suppose de partir de ce qui constitue l’angle mort de tout système car la solution est toujours du côté de la béance… entendue comme ce qui suture la structure. Toute société est en effet fondée sur un Interdit structurel : la monarchie a ainsi fait du régicide le crime absolu ; la bourgeoisie a ensuite élevé le respect de la propriété privée au rang... [Lire la suite]