07 juillet 2018

Wikipedia, l'URSS remplacée par la Communauté des Etats Indépendants ( CEI )

« Boris Eltsine, indique l'article, leader de la Russie, ainsi que ses homologues d'Ukraine : Leonid Kravtchouk, et de Biélorussie : Stanislaw Chouchkievitch, se rencontrèrent à Minsk le 8 décembre 1991 et conclurent les accords de Belaveja, selon lesquels l'Union soviétique devait être dissoute en tant qu'État fédéral et remplacée par une structure plus souple, à géométrie variable et laissant officiellement à ses membres leur souveraineté. Les présidents de onze... [Lire la suite]
10 janvier 2018

Radio Prague, le président de la République, Miloš Zeman et l'histoire

« Les ministres qui n’étaient pas communistes et qui ont démissionné en 1948, favorisant ainsi la prise du pouvoir par le Parti communiste en Tchécoslovaquie, étaient des idiots. L’ancien premier secrétaire du PC Alexander Dubček fait partie de ceux qui se sont fait dessus parce qu’ils avaient peur en 1968 lors de l’écrasement du Printemps de Prague et la Tchécoslovaquie doit sa liberté après 1989 aux réformes entreprises par Mikhaïl Gorbatchev. C’est ce qu’a déclaré le président de la République, Miloš Zeman, mardi soir, dans un... [Lire la suite]
19 octobre 2017

Chine, Xi Jinping, le rêve d'une « grande renaissance » chinoise

« Le «rêve chinois», indique l'article, d'une «grande renaissance» du pays le plus peuplé au monde, après un siècle d'humiliation infligée par les Occidentaux, tient lieu de programme au président Xi, qui occupe quasi quotidiennement l'ouverture du grand journal télévisé du soir, recevant des dirigeants étrangers, discutant avec des citoyens ordinaires ou discourant devant des assemblées de cadres qui l'applaudissent frénétiquement. Autant de mises en scènes dans le plus pur style soviétique, qui s'accompagnent d'un retour de... [Lire la suite]
28 mars 2017

Aymeric Monville, histoire de l'URSS et Grover Furr

« Aujourd’hui, indique Aymeric Monville, il faut – et c’est le militant qui parle, pas seulement l’éditeur -, sortir par le haut de ces querelles. L’anti-stalinisme de système prôné par Khrouchtchev a été un piège où l’URSS s’est perdue et qui contribue à empêcher une renaissance communiste. Mais faire comme si l’horloge s’était arrêtée en 1953 en restaurant une sorte de culte approuvant a priori tout ce qui s’est passé n’est pas non plus une solution : par ex. il est évident que l’addition du... [Lire la suite]
16 mai 2016

Catherine Samary, Gorbatchev puis Eltsine, la fin de l'URSS

« Gorbatchev, précise Catherine Samary, visait le démantèlement des deux blocs militaires de la guerre froide (OTAN et Pacte de Varsovie) et la “coexistence pacifique” des systèmes dans le cadre d'une “maison commune” européenne. Venu négocier avec Kohl, il accepta la Chute du Mur. Les États-Unis poussèrent à l'incorporation de l'Allemagne unifiée dans l'OTAN. Gorbatchev dut accepter cet état de fait, moyennant la promesse que l'OTAN ne s'étendrait pas au-delà de l'Allemagne. Rien de tout cela ne sera respecté – alors que le... [Lire la suite]