02 avril 2018

Parti Révolutionnaire – Communistes - Communistes Hebdo

« Le mécontentement profond, indique Communistes Hebdo, commence à s’exprimer, nous devons l’encourager.Pour cela, il faut faire beaucoup de politique. Démontrer que les causes de la situation actuelle n’ont qu’une origine. C’est l’existence d’une politique au service exclusif du capital, démontrer la cohérence de cette politique mais aussi et surtout faire nos propositions, les mettre en débat sans rien céder. Le capital a fait ses preuves depuis toujours, il est incapable de résoudre les problèmes sociaux parce que ce n’est pas... [Lire la suite]
12 mars 2018

Contretemps, Vanina Giudicelli, le fascisme en France

"Durant les années 1980 s’opère un basculement qui impactera durablement les conceptions communément admises du fascisme et les analyses des mouvements politiques actuels. Deux événements, l’un dans le champ académique, l’un sur la scène politique, vont en effet susciter la réémergence du débat.Le premier, c’est la parution en 1983 de l’ouvrage de Zeev Sternhell Ni droite ni gauche. L’idéologie fasciste en France, dans lequel l’auteur défend l’idée que le fascisme puise ses origines dans des formations politiques françaises de la... [Lire la suite]
26 octobre 2017

André Gerin, aucun espace ne doit être consenti à l'extrême droite

« Quand allons-nous enfin, interroge André Gérin, analyser la signification de l’abstention ? C’est une question de fond, un travail prioritaire à réaliser pour comprendre les motivations, les raisons de cette grève des urnes de millions d’hommes et de femmes pour lesquels le vote communiste n’est plus fédérateur. La progression du vote Front National, dans les différents scrutins, doit également nous interpeler. Pourquoi d’anciens électeurs communistes se sont-ils retournés vers le vote d’extrême droite ?  Qui... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Denis Jeambar, l'Europe et l'extrême droite

« Les gloses, indique Denis Jeambar, sur les difficultés actuelles de la patronne du Front National ne doivent pas faire oublier que près de 11 millions de Français ont voté pour elle alors qu'elle avait montré son vraie visage lors du débat face à Emmanuel Macron entre les deux tours de l'élection présidentielle. Son naufrage personnel n'a pas empêché cette vague électorale, preuve que ce glissement vers l'extrême-droite est un phénomène profond dont nul ne devrait croire qu'il est endigué. Les rendez-vous électoraux... [Lire la suite]
14 octobre 2017

Extrême droite, Front national au carrefour des familles de la mouvance

"Fondé en 1972 par les néofascistes d’Ordre nouveau et d’autres groupuscules, le FN rassemblait au début des années 1980 les différents courants de l’extrême droite, des plus traditionnels aux plus radicaux, sous l’autorité de son président Jean-Marie Le Pen. La scission de 1998 a affaibli le parti durant plusieurs années, jusqu’au congrès de Tours de 2010, où Marine Le Pen a succédé à son père avec la volonté affichée de s’affranchir des courants historiques du nationalisme français (dont Bruno Gollnisch est une survivance).... [Lire la suite]
13 juin 2017

Premier tour des législatives, l'abstention implique une absence de légitimité démocratique

"Parmi l'élite politique et médiatique, considère Alexandre Lantier, de nombreuses voix se sont élevées pour s'inquiéter que l'abstention signifiait une absence de légitimité démocratique qui aurait des conséquences sérieuses quand Macron essaiera ensuite d'imposer ses mesures à la population.« Notre démocratie ne peut se permettre d'être malade », a déclaré le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, avant d'ajouter : « Il n'est ni sain, ni souhaitable qu'un président ayant réuni 24 pour cent des voix au premier tour et... [Lire la suite]
03 mai 2017

Dimitris Alexakis, 2eme tour, les deux pièces d'une même tenaille

"Dans ces conditions, nous dit Dimitris Alexakis, l’urgence n’est-elle pas de parvenir à formuler et faire entendre, malgré tout, un discours autre ? À marquer que le scénario confirmé par les résultats de dimanche est celui-même qu’annoncent, qu’anticipent et que préparent depuis des mois les grands groupes de presse, et qu’il est conforme aux vœux de l’élite néo-libérale? Qu’En Marche! et le Front National sont les deux pièces d’une même tenaille? Que néo-fascisme et néo-libéralisme sont en France comme ailleurs,... [Lire la suite]
27 avril 2017

Claude Askolovitch , ces policiers qui votent Front national

"Ces policiers, nous dit Claude Askolovitch, qui votent Front national sont ceux que le peuple applaudit après les attentats, et tout ce qui reste quand l’État est branlant. Ils trouvent, dit-on, que les apocalypses de l’extrême droite correspondent mieux au réel que les fraternités verbales de ceux qui nous gouvernent. Ils ont envie de fermeté, comme un prof voudrait de la discipline et (là encore, patientez) un jour –qui sait?– on verra les enseignants dépasser le stade de la réaction pédagogiste pour demander autre chose… En... [Lire la suite]
22 avril 2017

Notre société, son pivot économique, exigeants, oppressants, voire tyranniques...

"Ainsi, nous dit l'article, depuis plusieurs décennies, un débat radical autour de notre modèle de société est balayé car jugé passéiste, démagogique, irréaliste voire dangereux. Alors, plutôt que de questionner le fond, c’est-à-dire le consumérisme, le productivisme et le néo-libéralisme, la pensée unique et dominante nous impose une fuite en avant des plus inquiétantes. On stigmatise et on ignore ces malaises pour mieux les caricaturer… Ces sujets sont pourtant cruciaux, ne serait-ce parce qu’ils occupent l’esprit d’une part... [Lire la suite]
27 février 2017

Saïd Bouamama, l'institution policière et ses missions

« La question, considère Saïd Bouamama, qui nous est dramatiquement et régulièrement posé n’est pourtant pas celle de la moralité de tel ou tel pourcentage de policiers mais celle des missions qu’on confie à la « police républicaine », des cibles qu’on lui désigne, des passages à l’acte qu’on lui autorise, des impunités dont on la garantit, des armements dont on la dote, etc. La question posée n’est pas morale mais politique. C’est ni plus ni moins celle de l’institution policière. Poser cette dimension systémique ne... [Lire la suite]