27 avril 2017

Claude Askolovitch , ces policiers qui votent Front national

"Ces policiers, nous dit Claude Askolovitch, qui votent Front national sont ceux que le peuple applaudit après les attentats, et tout ce qui reste quand l’État est branlant. Ils trouvent, dit-on, que les apocalypses de l’extrême droite correspondent mieux au réel que les fraternités verbales de ceux qui nous gouvernent. Ils ont envie de fermeté, comme un prof voudrait de la discipline et (là encore, patientez) un jour –qui sait?– on verra les enseignants dépasser le stade de la réaction pédagogiste pour demander autre chose… En... [Lire la suite]