20 mai 2018

La Revue du Projet, Michel Clouscard

« Dans Néofascisme et idéologie du désir, indique la présentation, Clouscard entame la polémique avec Deleuze, Foucault, Reich et Marcuse. Elle permet de dresser, quatre ans après, un constat d’échec de mai 1968 et de la société qui se met en place à partir de là. Selon Clouscard, malgré les dix millions de travailleurs dans la rue, c’est la face marketing de l’idéologie soixante-huitarde qui l’a emporté. « L’idéologie du désir » n’aura servi qu’à débloquer les « marchés du désir » entérinés par le plan... [Lire la suite]
27 mars 2018

Christian Laval, le néolibéralisme

« Bentham, indique Christian Laval, qui garde des aspects naturalistes, montre déjà qu’il n’y a pas de « monde capitaliste » sans État ni maillage institutionnel, au point qu’il indique que le capitalisme suppose une langue nouvelle, une réformation de l’ensemble du langage car les vieux mots trahiraient le juste calcul que chacun devrait pouvoir faire ! Chez lui, ça va jusqu’à repenser de fond en comble l’État. D’une certaine façon, c’est un vrai technicien de l’État bureaucratique social : il invente toutes... [Lire la suite]
06 novembre 2016

Maryse Emel, la chaos n'a pas le djihad pour seul moteur

« En 2005, il y eut les émeutes…, rappelle Maryse Emel et le silence des politiques. On a préféré regarder ailleurs. Que sont devenus ces jeunes de 2005 interroge Alain Bertho ? « Ce peuple-là est devenu invisible et son malheur n’est plus qu’un « reste de la politique » comme le disait Michel Foucault » . On n’a pas voulu voir le glissement vers le « temps des émeutes », en réaction à l’impuissance politique. Le sens des massacres du 13 novembre 2015, Alain Bertho le résume ainsi : « un piège tendu pour transformer le... [Lire la suite]
28 août 2016

Andrew Feenberg, marxisme et rationalité

« L’aliénation et l’exploitation, indique Andrew Feenberg, demeurent des concepts décisifs pour une philosophie de la praxis, mais vous avez raison de signaler l’importance pour cette tradition du concept de rationalité. Déjà chez Marx, la perspective révolutionnaire nous promet une société rationnelle au sens où l’éthos coopératif se voit réconcilié avec les problèmes pratiques de la vie économique. Chez Lukács et l’« école de Francfort », le problème de la rationalité est formulé de manière plus concrète, dans les termes... [Lire la suite]
28 juin 2016

Christian-Nils Robert, une grande défiance envers l'Etat

« Christian-Nils Robert, indique Sophie Davaris, n’a eu de cesse de mettre en cause l’Etat et son «instrument de domination, le droit pénal. Je suis convaincu qu’il n’apporte pas les solutions que la société mérite. Comme je suis très indépendant, j’ai voulu comprendre et poser un regard critique sur les institutions que l’on nous impose.» Cette défiance envers l’Etat amène ce lecteur de Foucault à dénoncer «l’aberration et l’hypocrisie de la prison qui ne dissuade pas, n’évite pas la récidive, ne réintègre jamais mais désintègre... [Lire la suite]
26 février 2016

Michael Hardt et Antonio Negri, critique du capitalisme contemporain

« Apparemment, indique Stéphane Haber, il ne faut plus craindre le reproche traditionnel d’économicisme. Le point de départ de Commonwealth, ce sera donc la pauvreté et la misère (plutôt que la guerre ou la perte de sens, comme dans les deux ouvrages antérieurs); de même, l’interlocuteur principal du livre, ce sera Marx (plutôt que Foucault ou Deleuze). Très clairement, la philosophie sociale des auteurs trouve désormais son centre de gravité dans une critique du capitalisme contemporain d’inspiration... [Lire la suite]
13 février 2016

Philippe Corcuff, le pragmatisme, figure première de l'anarchisme

« Ce livre, nous dit Philippe Corcuff, aura d’abord une tonalité théorique, en se coltinant des concepts (le capitalisme, le couple liberté/égalité ou la décroissance), des auteurs (Proudhon, Marx, Bakounine, Rosa Luxemburg, Emmanuel Levinas, André Gorz, Michel Foucault, etc.), le repérage de problèmes (comme les liens et les tensions entre singularité individuelle et justice sociale) et l’énonciation de questions (par exemple : peut-on envisager des institutions sans État ?). Il s’agira de théorie en un sens donc... [Lire la suite]
11 février 2016

Isabelle Garo, Foucault, Deleuze, Althusser...la dialectique

« Louis Althusser, indique Isabelle Garo , est le seul des trois auteurs que j’aborde ici à être marxiste et membre du Parti communiste. Son élaboration de la question dialectique, en rapport étroit et direct cette fois avec le contexte politique, éclaire en retour la façon dont Foucault et Deleuze l’abordent de leur côté, mais son œuvre est aussi le lieu où s’exerce de façon croissante leur influence et c’est pourquoi je l’aborde en dernier lieu. Pour le dire vite : l’intervention althussérienne est à l’évidence un... [Lire la suite]