24 mai 2018

Pierre Kropotkine, le monde moderne et le communisme

« Nous maintenons aussi, indique Pierre Kropotkine, non seulement que le communisme serait l’état de société le plus enviable et le plus juste, mais encore que c’est vers le communisme, le libre communisme, que tend le monde moderne, malgré les apparences contraires qu’on pourrait induire du développement de l’individualisme, et dans lesquelles nous ne voyons que des efforts de l’individu, pour résister à la domination de plus en plus envahissante de l’État et du Capital. Mais l’histoire ne nous montre-t-elle pas aussi, à côté de... [Lire la suite]
19 avril 2018

Amélie Quintel, le livre de Hervé Lebreton : « Je veux vivre en démocratie ».

« Hervé Lebreton, indique Amélie Quintel,  est de ceux qui aiment et cherchent toujours à comprendre, tout, que le sujet soit simple ou compliqué. Pas du tout féru de politique et complètement “béotien” à la base concernant nos lois et notre constitution, il pense que cette “ignorance” de base fait sa force : “C’est parce que je n’y connais rien que je me pose des questions. Et du coup, je mets de côté l’habitude” - étant entendu que ce serait justement cette habitude des passe-droits, des petits arrangements et du “double... [Lire la suite]
09 octobre 2017

Anselm Jappe, Marx, sa théorie et l'évolution historique

« Dans cette partie de son œuvre, nous dit Anselm Jappe, la plus novatrice, Marx avait déterminé les mécanismes fondamentaux du capitalisme à une époque où celui-ci était encore largement mêlé d’éléments pré-modernes. Dans la partie la plus vaste de son œuvre prédomine cependant le Marx « exotérique » qui décrivait, d’une manière très précise d’ailleurs, les formes spécifiques que cette logique de base assumait en son temps. Ainsi, la nécessité structurelle qui fait que la valeur s’accumule grâce à l’ « absorption » de travail... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Philippe Corcuff, l'invention d'une troisième grande politique d'émancipation

"Car, constate Philippe Corcuff, le nez dans le guidon, nous n’avons pas compris depuis l’enlisement social-libéral du Parti socialiste en 1983 – ou l’épuisement de la social-démocratie - et la chute du Mur de Berlin en 1989 – ou la fin des illusions sur « le communisme » - qu’il s’agissait peut-être du défi de l’invention d’une troisième grande politique d’émancipation, après la politique républicaine et la politique socialiste. Nous avons (et j’ai) bricolé à « la refondation de la gauche » avec des... [Lire la suite]
07 janvier 2017

Nicolas Boeglin, ONU et Palestine, condamnation de la politique de colonisation israélienne

« Prévoyant, indique Nicolas Boeglin, on lit que le Conseil de sécurité: «11. Réaffirme qu'il est résolu à examiner les moyens concrets de faire pleinement appliquer ses résolutions sur la question». Une résolution du Conseil de sécurité indiquant qu'il est cette fois «résolu» à la faire appliquer devrait freiner les autorités israéliennes si celles-ci comprennent le ton du message. A ce propos, nous invitons les chercheurs à trouver une autre résolution du Conseil de sécurité utilisant l'expression du point 11 du dispositif de... [Lire la suite]
09 août 2016

Afifa Dassouli, formes et évolutions du capitalisme

« Aujourd’hui, indique Afifa Dassouli , l’intervention des États a transformé le capitalisme qui est devenu multiforme. La dynamique du capitalisme véhiculée par les grands groupes ou par les PME, s’est dissipée. Le  capitalisme a évolué vers le capital managérial, lequel a pris le relais du capitalisme des actionnaires, ce qui n’atténue en rien ses dérives dues à l’excès d’accumulation du capital, l’éloignant ainsi de l’économie de marché. Pourtant, les diverses formes de  capitalisme ont été fort loin, dans leur... [Lire la suite]
29 décembre 2015

Daniel Hartley, Raymond Williams et la " longue révolution "

« Ces deux aspects, indique Daniel Hartley, de l’approche de Williams – la complexité et l’immanence – convergent dans ce qui a été interprété comme une absence de son œuvre, à savoir une théorie de la modernité. D’un certain point de vue, cette lecture est évidemment absurde : l’œuvre de Williams, structurée comme elle l’est autour de la notion de « longue révolution », n’est rien d’autre qu’une vaste cartographie de la modernité. En même temps, d’un autre point de vue, il est vrai que cette œuvre ne reconnaît pas... [Lire la suite]
06 décembre 2015

Clément Homs, le capital n'est pas le contraire du travail

« C’est toujours le travail abstrait, précise Clément Homs, (une des deux faces du travail) qui se métamorphose en différentes formes au cours du cycle du capital, passant du travail vivant à sa cristallisation dans la marchandise sous la forme-valeur, en passant ensuite sous la forme-argent quand cette marchandise sera vendue sur le marché, pour revenir ensuite sous la forme capital-argent en bout de chaîne et, pour être alors réinvestie dans un nouveau cycle de rotation du capital, en élargissant la base de travail vivant... [Lire la suite]