02 avril 2017

Philippe Chevilley, Francis Scott Fitzgerald, le prince des écrivains

« Avec le temps se sont accumulés bien des clichés sur son compte. Philippe Jaworski, qui a dirigé l'édition des deux volumes de la Pléiade dédiés à l'écrivain, en 2012, regrettait dans sa préface que l'engouement pour Fitzgerald soit moins dû à son oeuvre qu'à l'histoire tumultueuse de sa vie : la chronique de ses amours avec Zelda, l'insolente de Montgomery, qui versera dans la folie tandis que l'auteur adulé sombrera dans l'alcoolisme... De même, on a tendance à retenir de ses vignettes des années folles l'image univoque d'une... [Lire la suite]
27 septembre 2016

L'archevêque d'Alep, la Syrie appartient à tous les Syriens

 « Avant d'incriminer, déclare l'archevêque d'Alep, il faut vérifier. Beaucoup d'informations arrivent de façon faussée. Je vois toutes ces violences, toutes ces batailles, mais je ne sais pas quelle conclusion en tirer… Si crimes de guerre il y a, ils sont perpétrés des deux côtés. Toute guerre est un crime. Je condamne la guerre d'où qu'elle vienne. Je vous dis cela en toute bonne foi. Je ne me couvre pas les yeux, je n'ai pas peur que l'on m'arrête. Je demande qu'une seule chose : que toutes les parties s'assoient... [Lire la suite]
14 août 2016

Lamia Oualalou, Stéphane Monclaire, Rio de Janeiro

« Quand il venait à Rio, il s’installait chez nous, et nous passions là encore des heures à parler. En français, en portugais. Du Brésil, mais aussi de livres, de musique et d’amour. Il ne se lassait pas de raconter la magie de sa rencontre avec Liliane Campolin Monclaire. On aurait dit un adolescent, un vrai bonheur. Stéphane, le rigoureux, l’inlassable, celui qui débusquait une anomalie dans un sondage effectué dans les villes de 50 à 100 000 habitants dans tel Etat du Nordeste, était aussi capable d’une délicieuse folie.... [Lire la suite]
08 août 2016

Pentagone et OTAN, le droit d'intervenir dans tous les domaines

« La Russie, indique Pepe Escobar, cependant, ne conduira jamais une attaque armée contre l’OTAN – et cela a été énoncé clairement, maintes et maintes fois, par le Kremlin et le ministère des Relations extérieures. Mais là encore, les provocations du Pentagone et de l’OTAN, au bord du territoire russe – en particulier Kaliningrad – pourraient bien se transformer en incident du Golfe du Tonkin, et dans ce cas tous les paris sont ouverts. Pourquoi cette folie ? C’est simple. Tout remonte au document du... [Lire la suite]