05 août 2018

#affaireBenalla Macron parle comme Mussolini, preuve de la fascisation

2 Août 2018 Rédigé par PRCF et publié depuis Overblog L’affaire d’Etat Benalla fait tomber les masques. Dans une scandaleuse intervention privée à la maison de l’Amérique Latine où il avait convoqué les députés LREM – piétinant la séparation des pouvoirs pour écraser la commission d’enquête parlementaire lancée par l’Assemblée Nationale – Macron a prononcer un discours d’une rare violence. Menaçant tour à tour les journalistes indépendants ou les parlementaires qui oseraient porter un mots à l’encontre du... [Lire la suite]
13 juin 2018

Georges Gastaud, l'UE et les régimes fascisants

« A l’échelle européenne, indique Georges Gastaud, l’UE, qui avait fait la grosse voix au début des années 2000 quand le néonazi Jorg Hayder s’était approché du gouvernement autrichien, ne pipe plus mot, sinon pour la forme, contre les régimes fascisants d’Orban (Hongrie), de Kaczynski (Pologne), et moins encore contre le nouveau gouvernement de Vienne (les postes régaliens sont désormais accaparés par des néonazis au pays natal d’Adolf Hitler !). L’UE-OTAN n’a pas davantage scrupule à collaborer avec Riga, Vilnius et... [Lire la suite]
08 juin 2018

Antoine Manessis, La fascisation, un processus conduisant au fascisme

« Le “socialiste” Gérard Collomb, rappelle Antoine Manessis, fut l’un des fondateurs du PS dans le Rhône et devint un dirigeant de premier plan du parti socialiste. Maire de Lyon (depuis 2001) il choisit Macron dès 2016, rat quittant le navire PS en train de sombrer avec son “capitaine de pédalo” Hollande. Récompensé par la charge de ministre d’État et de l’Intérieur par son protégé Macron devenu président de la République.Depuis Collomb ne cesse de montrer sa volonté de mettre en œuvre une politique répressive en matière... [Lire la suite]
15 décembre 2017

Initiative communisme, Entretien avec Georges Gastaud

« Même attitude pour la Pologne, l’Ukraine, etc, indique Georges Gastaud. On peut discuter 107 ans entre communistes sur les facteurs internes ou externes qui ont permis à la contre-révolution de défaire l’URSS et la première expérience socialiste de l’histoire ; mais quand la réaction cléricale, voire franchement pronazie comme c’est le cas à Kiev, interdit l’un après l’autre tous les PC (Pologne, Ukraine, Pays baltes…), quand, avec la complicité à peine embarrassée de l’UE, elle en profite pour réhabiliter les nostalgiques du... [Lire la suite]
05 décembre 2017

Wikipedia, Claudia Jones, une leader vigoureuse et courageuse du Parti communiste des États-Unis

« La bourgeoisie, indique Claudia Jones, a peur du militantisme de la femme Noire, et elle a de bonnes raisons d'avoir peur. Les capitalistes savent, mieux que de nombreux progressistes, qu'une fois que les femmes Noires commencent à prendre des mesures, le militantisme de tout le peuple noir, et donc de la coalition anti-impérialiste, est grandement améliorée. Historiquement, les femmes Noires ont été les gardiennes, les protectrices, de la famille Noire... En tant que mère, que Noire, et que travailleuse, la femme noire se bat... [Lire la suite]
26 novembre 2017

Georges Gastaud, le ventre de la bête immonde est toujours fécond

« Camarades, appelle Georges Gastaud, le ventre de la bête immonde est toujours fécond : Fascisation de l’Europe de l’Est, encerclement euro-atlantique de la Russie et de la Chine, putschs oligarchiques en Amérique latine, martyre des peuples arabes coincés entre l’impérialisme et ses créatures intégristes, prédations de l’impérialisme français en Afrique, folle fuite en avant de Trump vers la guerre d’extermination nucléaire et l’exacerbation criminelle de la crise environnementale qu’aggrave partout la course au profit... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Saïd Bouamama, la banalisation de l'islamophobie nouveau visage du racisme

« Comme je l’ai souligné dans plusieurs textes récents, rappelle Saïd Bouamama, nous sommes dans une séquence historique caractérisée par une banalisation de l’islamophobie. Ce nouveau visage du racisme remplit des fonctions systémiques tant sur le plan international que sur le plan des pays européens. Sur le plan international, il réunit les conditions permettant de forger du consensus au sujet des guerres pour les ressources naturelles en les couvrant de l’alibi « anti-terroriste ». Sur le plan national, il permet de... [Lire la suite]
02 février 2017

Yonatan Shapira, Israël, le processus de fascisation se poursuit

« Le gouvernement israélien actuel, nous dit Yonatan Shapira, est le plus à droite que nous n’ayons jamais eu dans ce pays. Le racisme et l’ethnocentrisme est quelque chose qu’il tente généralement de masquer derrière d’autres valeurs. Mais désormais, les choses apparaissent plus clairement. Auparavant, le système sioniste masquait son véritable agenda avec des messages plus cosmétiques. C’est comme si nous vivions dans une maison aux murs couverts de papiers fleuris chatoyants, mais que derrière, le mur était totalement pourri... [Lire la suite]