06 juillet 2018

Jean-Pierre Page, l'Europe, la CES...et la CGT

« Fort logiquement, indique Jean-Pierre Page, la CES a donc soutenu et revendique le Traité de Maastricht en 1992, fait campagne pour le oui en 2005 afin de faire adopter le traité constitutionnel rejeté par les Français et la CGT ; elle a soutenu le traité de Lisbonne, a critiqué de façon véhémente le Brexit et surtout elle continue à vouloir renforcer le rôle de l’euro comme un outil majeur de l’intégration politique. Michel Rocard disait en 1992 : « L’euro, ce sera moins de chômeurs et plus de... [Lire la suite]
20 mai 2018

Robert Paris, le capitalisme et ses crises

« Ce qui a caractérisé la situation de 2007, indique Robert Paris, en a fait même une situation historiquement absolument inédite, c’est l’appréciation générale et mondiale de toute la grande bourgeoisie selon laquelle il n’était plus possible de laisser chuter aucun, d’abandonner à la faillite, un seul trust, une seule grande banque ni une seule grande assurance, une seule bourse, un seul gros spéculateur dans aucun pays, dans aucune région au monde. Ce qui supposait que les banques centrales soient prêtes à débourser des sommes... [Lire la suite]
26 mars 2018

Roger Garaudy, du dogmatisme à la foi

« La faillite de la démocratie chrétienne, indique Roger Garaudy, fut déclarée là où son action avait été la plus évidemment néfaste, à Santiago du Chili, lors de la première rencontre des chrétiens pour le socialisme en 1972. Sur tous les plans — scientifique, philosophique, théologique, social et politique —, le terrain est désormais passablement déblayé en ce dernier quart du xxe siècle pour que s'opère une mutation beaucoup plus radicale.Il s'agit de prendre conscience que ce que l'on appelle « crise de la foi » est en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 février 2018

Roger Dangeville, le capitalisme et sa crise

« Il y a crise économique, indique Roger Dangeville, quand on assiste à diverses évolutions entrant en contradiction de plus en plus frappante avec le cours antérieur qui allait vers une prospérité croissante. Le phénomène que l'on retrouve dans toutes les crises de surproduction, générales ou partielles, c'est un arrêt dans l'augmentation de l'indice de la production industrielle exprimée en données, physiques, puis son fléchissement, voire sa chute brutale. La différence purement quantitative donne la mesure de... [Lire la suite]
21 décembre 2017

Comment, concrètement, reconstruire un grand parti communiste

« Il faut d’abord, indiquent les auteurs, renforcer l’organisation franchement communiste indépendante du PCF réformiste. C’est en ce sens que, même s’il restait personnellement adhérent au PCF, Henri Alleg disait avec sa malice coutumière que « si le PRCF n’existait pas, il faudrait l’inventer ». Sans ce point d’ancrage extérieur au PC dérivant, impossible de ne pas dériver avec lui, même de gauche, impossible d’élaborer collectivement et démocratiquement une nouvelle stratégie communiste totalement démarquée de l’... [Lire la suite]
07 octobre 2017

Zones subversives, la gauche est en ruine...

« La gauche est en ruine, indique l'article. Après un règne de 5 ans, le Parti socialiste semble atomisé. La gauche au pouvoir a conduit le pays vers la faillite uniquement pour se mettre au service du patronat. La Loi travail incarne ce projet. L’état d’urgence s’accompagne d’une politique raciste et sécuritaire. Rien n’est à sauver, tout est à détruire dans cette gauche.La revue Mouvements dresse un état des lieux de cette gauche en ruine dans son numéro 89 : La gauche est morte, vive la gauche ! La revue adopte le... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Béatrice Giblin, capitalisme où es-tu ?

"Je pense, indique Béatrice Giblin, que le discours prononcé par Emmanuel Macron – « nous devons tous participer au redressement du pays » – est entendu par les Français. La France reste la cinquième puissance économique mondiale et, si on prend la peine de s’intéresser à la situation d’autres pays européens, on s’aperçoit que nos filets de sécurité sont solides. Il ne faut évidemment pas nier les profondes inégalités et lutter contre. Hormis l’épineux problème du chômage des jeunes, la situation n’est pas si dramatique... [Lire la suite]
26 septembre 2017

Habib ABBA-SIDICK, Etats-Unis à la recherche de belligérance

« En résumé, indique Habib Abba-Sidick, les USA sont dans la position désespérante de trouver un prétexte plausible au déclenchement d’une belligérance dévastatrice mais hasardeuse avec ses ennemis, la République Populaire de Chine et la Fédération de Russie, les autorisant à s’extraire de la situation périlleuse que le complexe militaro-industriel et ses alliés ont générée, les menant à la faillite financière que nul est en capacité d’interrompre, pas même la FED... » Reprenons la lecture des réflexions de Habib... [Lire la suite]
24 mars 2017

Alex Lantier, débat présidentiel, la faillite du système politique

"La bourgeoisie française aujourd'hui, nous dit Alexandre Lantier, est incapable de traiter de sujets pareils devant des millions de gens. Alors que la France et l'Allemagne se réarment toutes les deux et se préparent à de nouvelles guerres, toutes les structures qui étaient censées empêcher une nouvelle guerre sur le continent européen risquent de voler en éclats. Ce débat est un avertissement pour la classe ouvrière: ce qui se prépare est une tentative de déplacer tout l'échiquier politique en France et à travers le monde très loin... [Lire la suite]
10 février 2017

Charles Sannat, Patrick Artus et l'Euro

« Pour lui, Artus, il est impossible de libeller les dettes autrement qu’en euros… Et si, question au hasard, l’euro explose et n’existe plus par exemple parce que la France ou l’Italie seraient en faillite, les dettes, on les compte en quoi ? En raviolis ? En branches d’épinard ? Ou en coquillages ? Évidemment, en cas de retour aux monnaies nationales lié à une explosion de l’euro, tout serait à nouveau comptabilisé en… monnaie nationale, avec des dévaluations plus ou moins fortes de valeur par rapport à quoi ? À l’ancien euro... [Lire la suite]