16 avril 2018

Fares Chahine, L'armée israélienne a mis en exécution ses menaces

« La Journée de la terre, qui est célébrée depuis le 30 mars 1976, a toujours bénéficié d'un large consensus au sein de la population palestinienne. Cette journée met en lumière la cause des réfugiés palestiniens et plaide pour leur retour sur leurs terres, comme le stipule la résolution 194 des Nations unies. En ce jour de 30 mars 1976, les forces israéliennes ont froidement abattus 6 citoyens palestiniens communément appelés «Arabes d'Israël», puisqu'ils appartenaient à la communauté palestinienne ayant réussi à rester sur ses... [Lire la suite]
12 février 2018

Nick Beams, Marx et le renversement du système de profit

« Il ne peut y avoir, indique Nick Beams, un quelconque « ajustement » pacifique des classes dirigeantes capitalistes aux exigences de la classe ouvrière, parce que tout le système de profit sur lequel elles président est bousculé par une série de contradictions – la perspective que l’effondrement de tout le château de cartes financier s’effondrera, intensifiant les conflits commerciaux et monétaires, affaiblissant la confiance dans la stabilité du système monétaire international, sans parler de la menace montante de la guerre... [Lire la suite]
12 juillet 2017

Léon Trotsky, quelle est la classe qui détient le pouvoir ?

« Ce ne sont, nous indique Léon Trotsky, naturellement pas les formes constitutionnelles ou bureaucratiques du régime étatique qui nous intéressent en ce moment. Mais il y a une question qui domine toutes les autres, c’est celle-ci : quelle est la classe qui détient le pouvoir ? Pour transformer la société féodale en société capitaliste, il a fallu que la bourgeoisie arrache par la violence le pouvoir des mains de la monarchie, de la noblesse, et du clergé. Le Tiers Etat a très bien compris que son plan de... [Lire la suite]
29 juin 2017

Lutte Ouvrière, la nouvelle configuration politique

« Cette conscience de classe dont parle Lénine, indique l'article de Lutte Ouvrière, n’est jamais suspendue en l’air. Elle doit être incarnée par un parti qui représente les intérêts politiques de la classe ouvrière. Voilà pourquoi même la simple défense au quotidien des travailleurs pose aussitôt la question de ce parti et de sa construction.Seul un parti que rien ne lie aux intérêts de la bourgeoisie et à ses institutions peut mener jusqu’au bout toutes les luttes des travailleurs, parce qu’il ne craint pas que la dynamique de... [Lire la suite]
10 février 2017

Palestine, Israël viole toutes les résolutions internationales

"Si cette conférence, nous dit le texte, est une avancée non négligeable, il faut tout de même être prudent et ne pas croire que le gouvernement israélien se pliera sans broncher aux exigences émises par ces 70 pays. Il est intolérable que l’U.E et ses alliés nord-américains soient si prompts à sanctionner économiquement des pays trop indépendants à leur goût, mais sont incapables, malgré une politique de colonisation et d’expropriation des terres vieille de 50 ans dérogeant à toutes les résolutions des Nations-Unies et à toutes les... [Lire la suite]
06 novembre 2016

Robert Bibeau, la Révolution pour en finir avec la dictature du capital

«On aura compris, conclut Robert Bibeau, que sous le mode de production capitaliste (MPC) toute révolution sociale devra obligatoirement s’attaquer à cette confiscation du capital-plus-value (cet impôt sur le capital-travail salarié) et mettre fin à cette expropriation – privée, publique ou étatique – afin de détruire les fondements du mode de production capitaliste et créer les bases économiques du nouveau mode de production communiste. Si une insurrection populaire ne s’attaque pas à ce processus circulant du capital affamé et ne... [Lire la suite]
22 octobre 2016

Panos Kosmas, la classe bourgeoise doit rembourser ses dettes

« Nous avons déjà expliqué, rappelle Panos Kosmas, qui paie la « facture » de la dette privée de la classe dirigeante. En fait, qui devrait la payer ? Quand on parle de « Seisachtheia » du point de vue de la gauche, le critère général ne peut être autre que le suivant : la classe bourgeoise dominante devrait rembourser ses dettes dans leur intégralité, même si cela devait impliquer l’expropriation de ses biens (soit les profits et la richesse accumulés). Pas de « Seisachtheia » pour ceux... [Lire la suite]
16 mai 2016

L'austérité sans fin...jusqu'à la fin du capitalisme ?

« Cette austérité sans fin, nous dit Nick Beams, n'est pas un développement «naturel». Elle est le résultat de la logique implacable du système de profit qui, de par son fonctionnement même, produit de fabuleuses richesses à un pôle et la pauvreté et la misère à l'autre. Cet état de fait ne peut être rompu par le biais d'appels à des «réformes», car il est ancré dans les fondements mêmes de l'économie capitaliste, mais seulement par «l'expropriation des expropriateurs», comme Marx soutenait – c'est-à-dire l'abolition de la... [Lire la suite]
06 décembre 2015

La propriété sociale contre l'économie de marché

« Une répartition égalitaire, nous dit le texte, dans la durée, des richesses produites implique l’expropriation des capitalistes et la réorganisation de l’économie (et de toute la société) sur la base d’un projet socialiste :   socialisation des moyens de production et de distribution des biens ;  autogestion des entreprises par ceux et celles qui y travaillent ;  planification autogérée de la production. La propriété sociale des grands moyens de production (usines) et de distribution (grands... [Lire la suite]
15 mai 2015

Camille Loty Malebranche, le capitalisme est l'institutionnalisation de l'égoïsme comme ordre du monde

« Nous nous retrouvons, écrit Camille Loty Malebranche, au cœur d’une société d’expropriation de l’être auquel l’idéologie substitue les ersatz de la propriété voire de l’apparence de propriété, vu les aléas du crédit bancaire avec les risques et menaces expropriateurs par la saisie des biens. À quand un nouveau rapport à soi et aux choses, un équilibre sain qui changera ce monde malade, miséreux de toutes sortes de misères malgré la multitude des biens, l’abondance des ressources et la surabondance d’objets qui, hélas,... [Lire la suite]