09 juillet 2018

Johannes Stern, réfugiés, l'UE a tellement viré vers la droite

« Les mesures ciblant les réfugiés, indique Johannes Stern, démasquent l’UE comme une monstruosité réactionnaire, que les gouvernements nationaux, malgré leurs différences, utilisent pour déplacer brusquement la vie politique européenne vers la droite. D’autres sections de l’accord du sommet incluent le « renforcement de la capacité de défense européenne », la censure d’Internet, l’expansion d’un état policier européen et la poursuite des politiques d’austérité. L’UE a tellement viré vers la droite que l’accord a été applaudi par... [Lire la suite]
02 juillet 2018

Robert Bibeau, j'appelle l'exercice électoral une « mascarade »

« Premièrement,indique Robert Bibeau, entre un parti politique de droite, de gauche, ou de centre la phraséologie diffère, mais c’est exactement la même affaire. D’une élection à l’autre, les ouvriers sont à même de le constater. Parfois, un parti de gauche mène une campagne électorale sous un verbiage de gauche, une fois élue, il mène une politique de droite, car il n’a pas le choix, les impératifs économiques subsument les désidératas politiques. L’inverse est aussi vrai. Ainsi, dans mon livre je cite François Hollande qui a... [Lire la suite]
29 mai 2018

Tom Luongo, l'Italie et l'avenir de l'UE

« La proposition de la coalition, indique Tom Luongo, est un méli-mélo de prescriptions politiques de droite et de gauche qui rendront fous le FMI et Bruxelles. Mais, ces deux partis très différents doivent parvenir à un accord s’ils veulent arracher le contrôle de Rome à la folie du statu quo en Europe, qui ne sert les intérêts de personne, sauf des mondialistes qui se tiennent derrière les visages publics de l’UE – Juncker, Merkel, Tusk, Macron, etc. La Ligue est un ancien parti sécessionniste qui a servi les régions... [Lire la suite]
05 avril 2018

Robert Soucy, le fascisme en France pendant l'entre-deux-guerres

« Michel Winock, indique Robert Soucy, avance également que La Rocque n’était pas fasciste parce qu’il n’a pas eu recours, comme certains fascistes français, au slogan « ni droite ni gauche ». La partie « ni de droite » de ce slogan est néanmoins contredite par l’écrasant conservatisme social et économique de la majorité des fascismes français et européens de l’époque, Faisceau de Valois, Solidarité française de Coty et parti populaire français de Doriot inclus. Le conservatisme social de La Rocque ne fait pas... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
02 avril 2018

Parti Révolutionnaire – Communistes - Communistes Hebdo

« Le mécontentement profond, indique Communistes Hebdo, commence à s’exprimer, nous devons l’encourager.Pour cela, il faut faire beaucoup de politique. Démontrer que les causes de la situation actuelle n’ont qu’une origine. C’est l’existence d’une politique au service exclusif du capital, démontrer la cohérence de cette politique mais aussi et surtout faire nos propositions, les mettre en débat sans rien céder. Le capital a fait ses preuves depuis toujours, il est incapable de résoudre les problèmes sociaux parce que ce n’est pas... [Lire la suite]
19 mars 2018

Francis Dubois, le FN et le passé fasciste et colonialiste de l'impérialisme

« Mais la petite fille de Jean-Marie Le Pen est très à droite, qui entretient des contacts avec le parti royaliste Action française, l‘héritier de l‘Action française antisémite de Charles Maurras, qui a fourni la base du régime collaborationniste de Pétain, et avec l‘intégrisme catholique. La nomination de Bannon à la Maison Blanche par Trump avait été applaudie par le Ku Klux Klan et le propriétaire du «Daily stormer» un torchon néo-nazi dont le nom se réfère à la feuille violemment anti-sémite de Julius Streicher, un des... [Lire la suite]
17 mars 2018

Robert Bibeau, Italie, l'arnaque électoraliste

« Le plus déconcertant dans cette arnaque électoraliste, indique Robert Bibeau, c’est que depuis plus de cent ans tous les partis politiques – de gauche comme de droite – pourvu qu’ils se plient aux règles écrites et non écrites de l’exercice démocratique – participent avec entrain à ce baratin. Quelle désolation que de voir les réformistes gauchistes afficher leur soumission à l’ordre démocratique bourgeois et faire la promotion des mascarades électorales, alors que les ouvriers sont invités à désarmer ! La go-gauche se prête à... [Lire la suite]
12 mars 2018

Socialisme libertaire, le FN et le fascisme

« Le premier obstacle, indique l'article, à la saisie de la dynamique fasciste tient dans la caractérisation du FN lui-même, en particulier dans l’idée que le FN serait passé d’une matrice néofasciste à un projet « populiste », autrement dit serait devenu un parti simplement un peu plus à droite que la droite conservatrice. D’ailleurs, comment ne pas être au courant que le FN prétend avoir changé, tant Marine Le Pen n’a pas cessé, depuis son accès à la présidence du parti en 2011, de répéter partout que le FN nouveau... [Lire la suite]
07 mars 2018

Pardem, démystifier les représentations mythiques de la « gauche »

« Tout projet, indique le Pardem, qui tente de réenchanter la notion de « gauche » (Parti de « gauche »… Front de « gauche »… Autre « gauche »…) se heurte désormais immanquablement à un scepticisme d’acier de la part du peuple, très majoritairement, qui refuse de se laisser berner une nouvelle fois en mettant au pouvoir une élite de gauche, qu’elle soit nouvelle, plurielle, seconde, se présentant sous le vocable d’un parti ou d’un front, ceci ou cela. Le mot « gauche » est devenu... [Lire la suite]
05 mars 2018

Samia MEDAWAR , Turquie, Meral Aksener et la prochaine présidentielle

« Quand elle finit par créer le Bon parti, indique Samia Medawar, les observateurs n’hésitent pas à affirmer qu’elle semble bien partie pour s’opposer au « sultan » en novembre 2019, à l’occasion de la prochaine présidentielle. Elle a les qualités d’un « candidat fourre-tout qui peut recevoir des votes à la fois de la droite et de la gauche du spectre politique turc », estime M. Erdemir. Pour ce faire, elle a besoin d’amasser le nombre de signatures nécessaire. Et même si elle y arrive, « elle aurait... [Lire la suite]