25 février 2018

Humanité-Dimanche, Eric Toussaint, comment les capitalistes utilisent la dette

« Cet ouvrage, indique l'article, propose une histoire méconnue, celle des dettes souveraines. Elles sont pourtant au cœur des évolutions socio-économiques et géostratégiques des deux derniers siècles, qui voient l’extension du système capitaliste. Ce récit richement documenté montre comment les grandes puissances ont utilui voient l’extension du système capitaliste. Ce récit richement documenté montre comment les grandes puissances ont utilisé l’arme de l’endettement pour établir leur domination sur des pays et leurs populations... [Lire la suite]
03 février 2018

Anselm Jappe, Robert Kurz, voyage au centre des ténèbres du capitalisme

« Dans ce premier livre de Kurz, indique Anselm Jappe, (auquel succédèrent trois livres dans les deux années suivantes, et une douzaine en tout), on trouvait déjà bon nombre de caractéristiques de la critique de la valeur, et de la production de Kurz en particulier : une critique impitoyable – souvent prononcée sur un ton d’authentique indignation – du capitalisme dans toutes ses variantes, combinée à une critique également impitoyable des termes convenus de la critique anticapitaliste : la lutte des classes... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Bill Van Auken, Pentagone, le danger de perdre la domination mondiale

« Le document , indique Bill Van Auken, appelle à une préparation à la guerre à travers ce qu’il décrit comme « trois régions clés » : l’Indo-Pacifique, l’Europe et le Moyen-Orient. Le document fait également de brèves références à l’Amérique latine et à l’Afrique, affirmant la nécessité pour l’impérialisme américain de lutter pour l’hégémonie sur ces deux continents. Il est clair que ces continents sont des arènes pour la lutte globale « entre les grandes puissances » qui constitue le cœur de la stratégie, affirmant qu’un... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 décembre 2017

Marx, Anselm Jappe, Jean-Marie Harribey, capitalisme...

« En tant que « dissident du libéralisme » selon Robert Kurz, Marx charrie beaucoup de ses présuppositions, notamment utilitaristes. D’un autre côté, chez Marx apparaît un discours différent, plus fondamentalement critique, plus en avance sur son époque, mais aussi plus difficile à saisir, même pour lui-même : ce discours, qui apparaît dans sa forme la plus concentrée dans le premier chapitre du Capital, mais se trouve par fragments dans toute sa critique de l’économie politique, ne considère pas la valeur et... [Lire la suite]
02 décembre 2017

Max Sartin, le caractère fictif de la représentation politique

"Le caractère fictif de la représentation politique, indique Max Sartin, est déjà transparente dans ce document ancien. Dans la généralisation actuelle du système représentatif, les noms changent, mais la substance reste la même. Le peuple souverain élit ses représentants, mais ses représentants – comme les bons et discrets Chevaliers d’Henry-III d’Angleterre – doivent être avant tout de bons citoyens, dévoués à l’ordre constitué, c’est-à-dire respectueux du droit de la propriété privée, des monopoles capitalistes de la richesse... [Lire la suite]
29 novembre 2017

David North, la Révolution d'octobre, des débats...qui se poursuivent

« Ce qui sous-tendait le conflit, indique David North, au sein de la direction bolchevik – qui encore une fois a failli scinder le parti en deux – était la profondeur de l'opposition d'une partie importante du Comité central non seulement à la prise du pouvoir en octobre, mais aussi à l’orientation politique introduite par Lénine après son retour en Russie en avril 1917. L’exigence de Kamenev que le Parti bolchevik adhère à une coalition, même si cela signifiait interdire à Lénine et à Trotsky de prendre position dans le nouveau... [Lire la suite]
27 novembre 2017

IJAN - Charte du réseau international juif anti-sioniste

« Non content, indique la Charte, de donner forme à l'Etat d'Israël, le sionisme a fondé sa politique internationale de domination militaire et d'hostilité envers ses voisins et a instauré un réseau mondial complexe d'organisations, de lobbys politiques, d'entreprises de relations publiques, de clubs universitaires, et d'écoles pour appuyer et propager les idées sionistes au sein des communautés juives et dans l'opinion publique de façon générale. Un flot de milliards de dollars américains abreuve Israël année après année, pour... [Lire la suite]
07 novembre 2017

Barry Grey, Etats-Unis, une domination totale sur tous les fronts

« Pour résumer, reprend Barry Grey, Pinter dit : « J'ai dit tout à l'heure que les États-Unis étaient désormais d'une franchise totale et jouaient cartes sur table. C'est bien le cas. Leur politique officielle déclarée est désormais définie comme une 'full spectrum dominance' (une domination totale sur tous les fronts). L'expression n'est pas de moi, elle est d'eux. 'Full spectrum dominance', cela veut dire contrôle des terres, des mers, des airs et de l'espace et de toutes les ressources qui vont avec. « Des milliers, sinon des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
01 novembre 2017

Andre Damon, États-Unis, le mouvement vers la dictature

« Les formes de pouvoir de plus en plus dictatoriales qui émergent aux États-Unis sont le résultat de processus prolongés et profondément enracinés. Au milieu des niveaux d’inégalité sociale qui éclipsent même ceux de l’Àge du toc (Gilded Age), la démocratie bourgeoise aux États-Unis s’effondre, remplacée par la domination directe de l’oligarchie et de ses partenaires militaires. Ce processus a été accéléré par des guerres d’agression pendant un quart de siècle qui a suivi la dissolution de l’Union soviétique, et ont atteint un... [Lire la suite]
28 octobre 2017

Lukas Tsiptsios, quand le nord de la Grèce était sous domination ottomane

« Nous pourrions nous dire, annonce Lukas Tsiptsios, qu’une présence ottomane si longue (depuis la fin du XIVe siècle), mais également si récente (1912) a laissé des traces indélébiles dans cette Macédoine si longtemps multiculturelle (au point qu’elle aurait donné son nom à cette salade mélangée qu’on a tant apprécié dans nos cantines). La capitale de la Macédoine grecque et vice-capitale de Grèce est Thessalonique. C’est cette Salonique qui a pu être appelée « Jérusalem des Balkans », du fait de la venue des Juifs... [Lire la suite]