08 mars 2018

Camillo Berneri, 1936, les anarchistes et l'Etat

« Léninistes, trotskistes, bordighistes, centristes, indique Camillo Berneri en 1936, ne sont divisés que par des conceptions tactiques différentes. Tous les bolcheviques, à quelque courant ou fraction qu'ils appartiennent, sont des partisans de la dictature politique et du socialisme d'Etat. Tous sont unis par la formule : « dictature du prolétariat », formule équivoque qui correspond au « peuple souverain » du jacobinisme. Quel que soit le jacobinisme, il est destiné à faire dévier la révolution sociale. Et quand elle... [Lire la suite]
22 février 2018

Roger Dangeville, Marx-Engels et l'extinction de l'Etat

« L'extinction de l'État, indique la présentation, est au centre de la doctrine de la dictature du prolétariat, parce qu'il fait partie des superstructures de violence qui ne sont donc pas de façon directe, mais indirecte seulement – par leur effet – des facteurs économiques ; en un mot, il n'a plus de raison d'être quand la société n'a plus besoin de ce moyen qui est lié à la domination de classe. Sans la dictature du prolétariat, on ne pourrait abolir le salariat, les rapports de classe en général et le prolétariat... [Lire la suite]
31 janvier 2018

Journée d'études, communisme et démocratie

« Cependant, indique l'appel, une certitude comme celle du révolutionnaire Trotski – selon laquelle la dictature du prolétariat doit être l’épanouissement suprême de la démocratie ouvrière – ainsi que l’existence des soviets prouvent que parfois, entre l’illusion, l’utopie, le mensonge et le réel, il n’existe pas une séparation totale ou une frontière claire. Réexaminer cette question à l’heure actuelle est une exigence de la pensée politique, nécessaire pour comprendre sur quelles bases le communisme se définit comme... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Nicolas Trifon, Jože Pirjevec et Tito

« Destinée à « accélérer » le développement du marxisme-léninisme afin de contrer sur le terrain de l’idéologie les Soviétiques, indique Nicolas Trifon, l’idée de l’autogestion serait venue en premier à Djilas qui en fit part à Tito. Plutôt réticent au départ, Tito finit au début de l’été 1949 par s’enthousiasmer pour cette idée après qu’on lui eût expliqué, citations de Marx à l’appui, que « l’autogestion pouvait les sauver du piège du stalinisme et devenir un modèle pour les autres pays » . Vingt ans... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Vers une société sans classes et sans exploitation, le dépérissement de l'Etat

« Quelles que soient, indique le texte, les autres conclusions spécifiques qui doivent être tirées de l’expérience russe, le moins qu’on puisse dire sur la façon dont le prolétariat russe traita cette question de l’État dans sa pratique, c’est qu’elle ne lui fut pas favorable. Le prolétariat a été confronté de façon sanglante à des contradictions que la théorie marxiste n’avait pas entièrement prévues. Comment la dictature du prolétariat s’exprime-t-elle dans une nouvelle “démocratie”? Comment éviter que l’État échappe au... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Daniel Bensaïd, vers une démocratie réellement participative

« S’il suffit, précise Daniel Bensaïd, pour savoir ce qu’était la dictature du prolétariat dans l’esprit de Marx et Engels, de regarder la Commune, et si l’on s’en tient à leur présentation pour comprendre ce qu’elle était, il apparaît que les premières mesures de cette « dictature », respectueuse du suffrage universel et du pluralisme politique, consistent en une débureaucratisation et une démilitarisation de l’État-Léviathan. Elles consistent en dispositions qui relèvent de ce qu’on appellerait aujourd’hui une « démocratie... [Lire la suite]
29 avril 2017

Jimmy Dalleedoo, le processus de liquidation du PCF

"Rappelons, indique Jimmy Dalleedoo, que Lénine disait : «  seul est marxiste celui qui étend la reconnaissance de la lutte des classes à la reconnaissance de la dictature du prolétariat ».Quelles ont été les conséquences de l’abandon de la dictature du prolétariat ?Après cette trahison, le PCF abandonnait la classe ouvrière.  Il défendait ainsi « le peuple » ou « les gens », prônait le parlementarisme comme forme principale de lutte, s’exonérant ainsi des luttes extra-parlementaires,... [Lire la suite]
16 mars 2017

Camille Loty Malebranche, l'ordre idéologique capitaliste crée une compétition

« Hélas!, nous dit Camille Loty Malebranche, l’utile s’est confondu au rentable dans la société de consommation qui en étend le sens jusqu’aux symboles de classe par le rôle assigné aux objets! Une société si tarée qu’elle orchestre la consumation de l’humain par la consommation au feu dévorant des biens et services en coiffant l’utilité effective des choses par les signes artificiels d’appartenance à des classes ou des castes! L’homme doit transcender l’utile en le circonscrivant dans sa nature utilitaire pour ne pas tomber dans... [Lire la suite]
05 mars 2017

Philosophie marxiste, et ce débat s'engagea...

« C’est le mérite, indique le texte, des débats des années 1956 et suivantes où s’engagèrent Henri Lefebvre,  Louis Althusser, Lucien Sève, Georges Labica, Etienne Balibar, et tant d’autres, pour pousser  au maximum  les analyses historiques, les contradictions logiques, la critique des stratégies politiques improductives. Certains finirent par remettre en cause totalement le cadre (Lefevbre, Althusser), d’autres le reformulèrent en des sens différents (Labica) et d‘autres enfin  le renouvelèrent en... [Lire la suite]
15 mai 2016

Karl Korsch, le "socialisme scientifique " et la philosophie

« Fin 19ème, indique le texte, le marxisme n'a aucune tâche révolutionnaire à résoudre. Les révisionnistes ont pour programme des réformes politiques, sociales et culturelles au sein de l'Etat, à la place de la révolution (lien avec les syndicats). Les marxistes orthodoxes vulgaires remettent à un avenir lointain le programme de la dictature du prolétariat, et dans les faits pratiquent le réformisme tout en le condamnant dans les congrès du parti. La première guerre mondiale va remettre la question de la révolution sociale à... [Lire la suite]