11 octobre 2018

Denis Langlet, la question centrale de la démocratie

« Et c'est là, indique Denis Langlet, que nous retrouvons la question centrale de la démocratie. Le poison qui contamine les appareils syndicaux et les amène à accepter l'inacceptable réside dans la justification suivante : « Nous ne pouvons qu'éviter le pire. En face les capitalistes sont plus forts ». De porteurs des revendications ils deviennent interlocuteurs des gouvernements au regard des exigences des capitalistes. Ils abandonnent leur mandat et ils décident tout seuls ce qui est bon et ce qui n'est pas bon... [Lire la suite]