12 octobre 2017

Rémi Barroux, lutte contre le bruit, usage abusif des avertisseurs sonores

« A tel point, écrit Rémi Barroux, que même le préfet de police, Michel Delpuech, s’est fendu, le 15 mai, d’une circulaire rappelant les « règles d’usages des avertisseurs sonores “deux tons” », à peine un mois après sa nomination, le 19 avril. Peu convaincu par les effets de sa circulaire, M. Delpuech a dû réitérer sa demande. « Mon attention vient de nouveau d’être appelée sur l’usage fréquent des avertisseurs “deux tons” dont sont équipés les véhicules administratifs »,... [Lire la suite]