14 janvier 2018

Daniel Bensaïd, une lente impatience

« Notre originalité modeste fut de garder une fidélité, sous les sarcasmes souvent, et les sourires indulgents, condescendants, commiséreux, dans les années quatre-vingt surtout. Alors, tu milites encore ? Les derniers des Mohicans. Une espèce en voie de disparition. Les choses ont changé un peu dans les années quatre-vingt-dix. Plus de respect, teinté parfois d’un brin de mauvaise conscience. On s’était rallié, parce qu’on ne croyait plus à la possibilité de changer le monde, à des ambitions minimalistes, sous prétexte... [Lire la suite]
13 octobre 2016

Charles Sannat, Régis Debray, la mondialisation, les frontières...et le capitalisme

« Nous ne risquons rien que du mieux et du bien avec des frontières. Ceux qui les redoutent sont ceux qui, aujourd’hui, se gavent sur des cadavres. Les mondialistes, les grandes multinationales, celles qui font de l’évasion fiscale à grande échelle, polluent en Inde, en Chine ou en Afrique, relâchent les produits polluants au large de la Somalie (d’où les piratages massifs, représailles de pêcheurs qui ne peuvent plus exploiter leurs réserves halieutiques), celles qui exploitent femmes et enfants au Bangladesh dans des usines... [Lire la suite]
11 octobre 2016

Régis Debray, il n'y a pas de définition officielle de la laïcité

« Les républicains de 1905, indique Régis Debray , ont choisi de ne pas parler de la religion mais des cultes. En remplaçant un mot par un autre et en le conjuguant au pluriel, on éliminait d’emblée l’hégémonie de l’Église catholique. Les cultes sont mis sur un même pied d’égalité. Face au danger de convertir la laïcité en une sorte de champ clos des confessions où les pouvoirs publics viendraient donner aux uns et aux autres des satisfactions d’amour-propre, réglementaires ou financières, la laïcité supposait la suprématie... [Lire la suite]
11 juin 2015

Régis Debray, Iran : bousculer des préjugés paresseux !

Selon Régis Debray, « Cela dit, esquissons le décor à gros traits. Il n’est pas inepte de voir dans le chiisme la gauche de l’islam. Avec ses deux piliers théologiques (le binôme rationalité/justice), sa tradition lettrée (son entraînement interprétatif des textes), ses racines sociales (minoritaires, opprimés, défavorisés), la place d’honneur faite au savoir et, relativement, aux femmes elles-mêmes. Catholique par le clergé, mais quelque peu protestant en esprit. Un Ali Shariati (sociologue iranien, 1933-1977) sunnite serait... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,