01 mars 2018

Elisabeth Dès, la grève des EHPADS

« Pendant combien de temps, interroge Elisabeth Dès pourra-t-on tolérer une gestion purement comptable de la dépendance déconnectée de son vécu quotidien, la souffrance humaine poussée à son paroxysme devenant une gigantesque source de profits dans une société vouée au seul culte de la rentabilité? S’il parait aussi illusoire dans le contexte de marchandisation de la santé d’espérer éveiller les consciences des actionnaires ayant investi dans un business à l’abri des ralentissements économiques que d’ un président et une ministre... [Lire la suite]
14 février 2018

Anne-Sophie Simpere, les exportations d'armes de la France

« Pourquoi, questionne Anne-Sophie Simpere, un tel enthousiasme des politiques à approuver des exportations d’armes vers d’autres pays, quels qu’ils soient ? Le système militaro-industriel français s’est construit sur la dépendance aux exportations : les entreprises d’armement ont besoin de vendre pour être rentables. Et elles peuvent compter sur l’État pour les soutenir. Cette rentabilité est en effet largement subventionnée, que ce soit par des avances financières, des garanties publiques à l’exportation, ou l’emploi... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Bruno Guigue, communisme, il vaut mieux naître en Chine qu'en Inde

« Au terme d’un siècle d’existence, conclut Bruno Guigue, le “communisme” paraît à des années-lumière de la théorie. Il n’a aboli ni la division interne de la société, ni le poids de la contrainte étatique. Mais il a conjuré les affres du sous-développement, vaincu la malnutrition, éradiqué l’analphabétisme, élevé le niveau d’éducation et libéré la femme du patriarcat. Il vaut mieux naître en Chine qu’en Inde : le taux de mortalité infantile y est quatre fois plus faible. Non, le “communisme” n’était pas l’avènement d’une société... [Lire la suite]
06 janvier 2017

Eric Toussaint, dette, on en revient à des rapports de semi-esclavage

« La dictature de l’argent, indique Eric Toussaint, sévissait déjà sur les biens communs au 14e siècle dans les villes. À cette époque, les rapports en nature se sont transformés en rapports monétaires : la dette privée est née |. Ensuite, dès lors que le système capitaliste a généralisé les rapports monétaires au cours du 19e siècle, les individus ont graduellement été enchaînés à leurs dettes privées. Ce qui était déjà vrai pour les paysan-ne-s ,quand la monétarisation a été introduite au 14e s. en Europe occidentale,... [Lire la suite]
19 octobre 2016

Le Professeur Joyeux et la maladie d'Alzheimer

  "En 2015, nous dit le Professeur Joyeux, rien qu’en France, ce sont près d’un million de patients qui souffrent, dont une grande majorité d’Alzheimer. Officiellement, on dit que 50 % des malades restent inconnus des services de santé... Méfions-nous de ce type d’affirmation qui nous paraît outrancière et porteuse d’angoisse... Il n’en est pas moins vrai que la maladie se diffuse très, trop, rapidement : selon les dernières projections, il y aura en France 1,3 million de malades en France en 2020 et 2 millions... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 avril 2016

Le fétichisme dans une société d'échanges marchands

« Dans le Capital (livre I), nous dit le texte, Marx explique que le fétichisme de la valeur de la marchandise est le masque que porte tout individu dans ses rapports sociaux du système capitaliste : de par la pratique de production marchande d’échange, il déguise son rapport social en rapport de choses produites. Et Marx souligne que ce ne fût pas le cas dans les sociétés antiques, moyenâgeuses, asiatiques etc ... Ce n’est pas le cas non plus pour Robinson seul sur son île. Les choses ne sont pour lui que leur utilité,... [Lire la suite]
23 décembre 2015

Pierre Sommermeyer - René Berthier - Octobre 1917

"Quand les bolcheviks prennent le pouvoir, indique Pierre Sommermeyer, en octobre 1917, ils se situent d’emblée dans la continuité de l’autocratie et de ses pratiques séculaires : ils liquident leurs oppositions et distribuent quelques parcelles de terre aux paysans dans le seul but de les maintenir dans leur traditionnel état de dépendance. L’erreur - très répandue au demeurant - consiste à croire que les bolcheviks auraient été, in fine, des révolutionnaires qui auraient mal tourné. La thèse, pourtant, ne tient pas, car elle confond... [Lire la suite]