24 mai 2018

Anne-Sophie Simpere, les dirigeants européens et l'immigration

« Jusqu’où les dirigeants européens, interroge Anne-Sophie Simpere, sont-ils prêts à aller pour empêcher les réfugiés d’atteindre l’Europe ? Le vieux continent a commencé à introduire des dispositions sur le contrôle des migrations dans ses accords de coopération avec le reste du monde dès les années 1990, mais le phénomène s’est accéléré depuis 2005 et s’est encore amplifié depuis le sommet Afrique-UE de La Valette, en 2015. Pour les auteurs du rapport « Expanding the Fortress », cette stratégie est vouée à... [Lire la suite]
28 avril 2018

Coralie Delaume, la fracture entre les élites et la masse

« Dès lors, conclut Coralie Delaume, la montée de ce qu'on appelle «les populismes» correspondrait avant tout à une quête de loyauté. D'ailleurs, le discours «souverainiste» ou anti-mondialisation desdits «populistes» est probablement l'une des clés de leur succès. Il correspond à un désir de plus en plus profond, de la part des peuples, de «rapatrier» leurs classes dirigeantes, afin qu'elles ne se défilent plus. Afin qu'il redevienne possible d'exiger qu'elles assument leurs devoirs autant qu'elles jouissent de leurs droits, et... [Lire la suite]
25 février 2018

Roger Garaudy, le communisme, un dépassement du capitalisme

  « Le marxisme, indique Roger Garaudy, n'est pas l'"opposé", le "symétrique" (en mots et en maux pour commencer) du capitalisme et n'a aucunement vocation à lui faire concurrence à l'image du spectacle des partis politiques qui se succèdent périodiquement sur le théâtre de la cité dite démocratique. Son adversaire réel est l'égoïsme, source première du capitalisme. Le communisme représente un dépassement de ce dernier.Tous les sages (voir par exemplecet article) issus de toutes les religions (car il faut bien... [Lire la suite]
31 janvier 2018

Journée d'études, communisme et démocratie

« Cependant, indique l'appel, une certitude comme celle du révolutionnaire Trotski – selon laquelle la dictature du prolétariat doit être l’épanouissement suprême de la démocratie ouvrière – ainsi que l’existence des soviets prouvent que parfois, entre l’illusion, l’utopie, le mensonge et le réel, il n’existe pas une séparation totale ou une frontière claire. Réexaminer cette question à l’heure actuelle est une exigence de la pensée politique, nécessaire pour comprendre sur quelles bases le communisme se définit comme... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Ted Grant, un Etat bourgeois normal est un monstre...

« Un État bourgeois normal, nous dit Ted Grant, - même le plus démocratique - est un monstre composé de millions de fonctionnaires, tant civils que militaires, qui dévore une partie très importante de la richesse produite par la classe ouvrière. D’un point de vue strictement économique, l’État représente un terrible poids mort pour la société. Les impôts sont une charge de plus en plus lourde sur les épaules des travailleurs et des classes moyennes (les grandes entreprises et multinationales mettent en œuvre toute leur... [Lire la suite]
20 janvier 2017

Gideon Levy, Israël/Palestine, un ou deux Etats ?

«En effet, indique Gideon Levy, la solution d’un seul État démocratique est une hérésie au regard de toutes les croyances dans lesquelles nous avons été élevés. Elle nous impose de tout repenser : repenser le sionisme et tous les privilèges qui ne sont accordés qu’à un seul peuple. C’est ici que commence une longue et pénible route. Mais c’est la seule qui nous reste encore ouverte.Cette route conduit à l’une des deux destinations : un État d’apartheid ou un État démocratique. Il n’y a pas de troisième option. Le discours... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
18 novembre 2016

Robert Paris, la "démocratie" américaine, le choix entre deux candidats du système

« La « grande démocratie » américaine, précise Robert Paris, ne peut pas faire autre chose que donner le choix entre deux candidats du système et si jamais, par une radicalisation extraordinaire, elle pouvait donner autre chose, un coup d’Etat militaire ou fasciste donnerait un coup d’arrêt à l’élection. Mais cela n’est pas propre aux USA. Tout le monde bourgeois fonctionne de même. La démocratie y est un jeu dans lequel on demande l’avis des gens que dans la mesure où cela stabilise la domination de l’infime minorité... [Lire la suite]
23 août 2016

Alain Brossat, un ennemi d'un type nouveau !

« Ce virus, nous dit Alain Brossat, a le visage inhumain d’un hyper–ennemi avec lequel nous sommes désormais engagés dans une lutte à mort. Cet ennemi est d’un type nouveau, il ne ressemble à aucun des ennemis, même les plus acharnés, que nous avons connus dans le passé. Il est non seulement ennemi de l’Etat, mais tout autant de la population, il a indifféremment le visage de l’ennemi intérieur ou extérieur, du proche (le gars de chez nous) ou du lointain (l’importateur étranger de l’idéologie barbare des Daéchiens). Il peut se... [Lire la suite]
02 juillet 2016

Jacques Sapir, " penser ce qui remplacera l'Union européenne "

« Il importe donc, préconise Jacques Sapir, de penser ce que pourrait être une Communauté des Nations Européennes succédant à l’UE. D’un point de vue politique l’une des leçons majeures des événements récents est l’impossibilité d’avoir des règles qui ne soient pas décidées et votées dans chaque pays. C’est un principe démocratique de base, et c’est ce qui motive l’insurrection démocratique que l’on connaît en Europe, et qui s’est manifestée dans divers votes, dont le référendum britannique. Il faut savoir que la... [Lire la suite]
24 juin 2016

Roland Weyl, Europe, respect de la pluralité des peuples

« En effet, conclut Roland Weyl, il ne peut pas suffire de « refonder l’UE » pour lui donner un contenu démocratique, car, même réduite à un Parlement, elle garderait un pouvoir supranational. De même l’idée que l’Europe soit un acteur international lierait les peuples d’Europe à des actions que tous pourraient ne pas approuver, et qui seraient une atteinte à leur qualité de membres à part entière d’une communauté internationale mondiale. En résumé : oui à la souveraineté populaire, oui à son exercice dans le respect de la... [Lire la suite]