10 janvier 2017

Robert Charvin, " drôle-de-gauche " et social-démocratie politicienne

« Ce petit monde, nous dit Robert Charvin, fervent adepte de la « démocratie du bavardage », admirateur de l’American Way of Life, pétri du « rêve américain », promoteur d’une pseudo « modernité » et d’un soi-disant dynamisme « innovateur » contre tous les « archaïsmes » (comme a pu y croire Max Gallo, par exemple, avec le Mitterrandisme), prétend vouloir la révolution (permanente si possible) sans la vouloir vraiment, promeut « l’engagement » citoyen mais sans prendre... [Lire la suite]
05 janvier 2017

Association pour une Constituante, la présidentielle n'est pas la solution, mais le problème

« Aujourd’hui, préconise le texte, le pays a besoin de son propre peuple, de son action et non de sa passivité ou de son embrigadement. Ce n’est donc pas un hasard si le thème de la souveraineté populaire, si les appels à la reconstruction de la démocratie ont pris plus d’importance à chaque échéance. Doit-on une nouvelle fois s’épuiser à chercher un hypothétique candidat miracle qui transformerait à lui seul la nature antidémocratique de la présidentielle ? Doit-on participer à des primaires censées révéler cette personne... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Yvon Quiniou, pourquoi le marxisme pourrait-il être obsolète ?

« Par contre, indique Yvon Quiniou, il y a une nouveauté, en un sens qu’il faut préciser et que Marx avait très bien anticipée (décidément, ce Marx!) : c’est la mondialisation capitaliste d’aujourd’hui. Celle-ci constitue la difficulté politique majeure pour un projet socialiste (ou communiste) de notre temps : la suppression économique des frontières (pour l’instant en Europe) a pour conséquence inouïe de supprimer largement les souverainetés politiques nationales. Se mettent en place des entités... [Lire la suite]
16 décembre 2016

Ignacio Ramonet, " La dictature médiatique, à l'heure de la post-vérité "

«Cela n’a pas eu lieu, précise Ignacio Ramonet, il y a cinquante ans dans une dictature poussiéreuse lointaine. Non, ça se passe maintenant dans nos "démocraties médiatiques". Je continue à en souffrir à l’heure actuelle. Pour avoir simplement fait mon travail de journaliste, et donné la parole à Fidel Castro. En justice, ne donne-t-on pas la parole à l’accusé ? Pourquoi ne pas accepter la version du dirigeant cubain que les grands médias dominants jugent et accusent en permanence ? La tolérance n’est-elle pas le fondement... [Lire la suite]
13 décembre 2016

Saïd Bouamama, France, une " démocratie de l'abstention "

« Il ne suffit pas, pense Saïd Bouamama, que les bases matérielles d’une révolte existent pour que celle-ci devienne réalité. La possibilité ne signifie pas automatiquement l’effectivité. Les mêmes conditions matérielles peuvent s’exprimer sous la forme de l’explosion sociale comme en novembre 2005 mais également sous celle de l’implosion c’est-à-dire de la violence retournée contre soi ou dans les rapports sociaux de proximité comme nous le constatons quotidiennement dans nos quartiers populaires.Elles peuvent également conduire... [Lire la suite]
01 décembre 2016

Charles Sannat, la tempête de l'histoire s'en vient...

« Il y a ce petit rien dans l’esprit des êtres humains, ce petit rien qui change tout et qui est une aspiration quasi génétique à la liberté. C’est l’âme des peuples et des nations qui ne veulent pas mourir qui se réveille. Le totalitarisme marchand, s’il est un fascisme comme tous les autres, ne tue pas encore massivement ses opposants. Pour se maintenir, il préfère l’illusion de la liberté et de la démocratie. C’est son talon d’Achille. Soit le totalitarisme marchand accepte de montrer son visage, celui du mal et de la... [Lire la suite]
18 novembre 2016

Robert Paris, la "démocratie" américaine, le choix entre deux candidats du système

« La « grande démocratie » américaine, précise Robert Paris, ne peut pas faire autre chose que donner le choix entre deux candidats du système et si jamais, par une radicalisation extraordinaire, elle pouvait donner autre chose, un coup d’Etat militaire ou fasciste donnerait un coup d’arrêt à l’élection. Mais cela n’est pas propre aux USA. Tout le monde bourgeois fonctionne de même. La démocratie y est un jeu dans lequel on demande l’avis des gens que dans la mesure où cela stabilise la domination de l’infime minorité... [Lire la suite]
18 novembre 2016

Gus Massiah, " Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître "

  « La situation, constate Gus Massiah, est marquée par la permanence des contradictions. La crise structurelle articule cinq contradictions majeures : économiques et sociales, avec les inégalités sociales et les discriminations ; écologiques avec la destruction des écosystèmes, la limitation de la biodiversité, le changement climatique et la mise en danger de l’écosystème planétaire ; géopolitiques avec les guerres décentralisées et et la montée de nouvelles puissances ; idéologiques avec... [Lire la suite]
09 novembre 2016

Etats-Unis, Démocratie ou dominatrion de la classe dirigeante capitaliste

«Obama, rappelle l'article, était simplement l’instrument de la classe dirigeante capitaliste tout autant que son prédécesseur républicain. Il a  intensifié toutes les mesures de Bush, il a accentué les programmes d’austérité brutaux qui détruisent les services sociaux, les emplois, les salaires, les retraites et le niveau vie du peuple. Entre 2007 et 2012, les dépenses et les investissements publics du gouvernement américain ont chuté de près de 8 %, la plus grande baisse en plus de cinquante ans. Démocrates et... [Lire la suite]
06 novembre 2016

Robert Bibeau, la Révolution pour en finir avec la dictature du capital

«On aura compris, conclut Robert Bibeau, que sous le mode de production capitaliste (MPC) toute révolution sociale devra obligatoirement s’attaquer à cette confiscation du capital-plus-value (cet impôt sur le capital-travail salarié) et mettre fin à cette expropriation – privée, publique ou étatique – afin de détruire les fondements du mode de production capitaliste et créer les bases économiques du nouveau mode de production communiste. Si une insurrection populaire ne s’attaque pas à ce processus circulant du capital affamé et ne... [Lire la suite]