23 novembre 2017

Jacques Sapir, le discours identitaire contre la démocratie

« Je renvoie, indique Jacques Sapir, ici le lecteur à deux ouvrages que j’ai écrits. Dans Souveraineté, Démocratie, Laïcité, j’expliquais pourquoi le discours identitaire, qu’il soit porté par les islamistes ou par ceux que l’on appelle « identitaires », était à la fois le produit de la fin de notre souveraineté et le basculement dans un narcissisme qui détruit en fait les bases de la démocratie et de la laïcité. Je montrais aussi comment une certaine gauche, celle qui crie à « l’islamophobie » à tout instant, se fait la complice... [Lire la suite]
08 novembre 2017

Jacques Pauwels, Révolution d'Octobre, pourquoi nous sommes redevables

«À l’occasion du centenaire de la révolution d’Octobre, l’historien Jacques Pauwels revient sur cet événement qui a marqué le monde. Comment les soldats, les ouvriers et les paysans de l’empire russe ont renversé l’ordre établi ? Quel rôle Lénine et les bolcheviks ont-ils joué ? Pourquoi le reportage d’un journaliste américain, présent au cœur de la tempête, a eu un effet retentissant à travers le monde, jusqu’au cœur des Etats-Unis ? Comment la contestation y a-t-elle été étouffée par les champions autoproclamés de la... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Vers une société sans classes et sans exploitation, le dépérissement de l'Etat

« Quelles que soient, indique le texte, les autres conclusions spécifiques qui doivent être tirées de l’expérience russe, le moins qu’on puisse dire sur la façon dont le prolétariat russe traita cette question de l’État dans sa pratique, c’est qu’elle ne lui fut pas favorable. Le prolétariat a été confronté de façon sanglante à des contradictions que la théorie marxiste n’avait pas entièrement prévues. Comment la dictature du prolétariat s’exprime-t-elle dans une nouvelle “démocratie”? Comment éviter que l’État échappe au... [Lire la suite]
22 octobre 2017

Tony Cliff, Russie, la montée de la vague révolutionnaire

« L’année 1911, indique Tony Cliff, vit les ouvriers se porter progressivement à l’offensive. En 1908, le nombre des grévistes avait été réduit : 60.000 ; en 1910, il était encore plus bas : 46.623 ; en 1911, il monta à 105.110. La conférence bolchevique de janvier 1912 déclarait :On observe dans les larges milieux de la démocratie, et en premier lieu dans le prolétariat, un début d’animation politique. Les grèves ouvrières de 1910-1911, la reprise des manifestations et des meetings prolétariens, du... [Lire la suite]
17 octobre 2017

Catalogne et Espagne, Anticapitalistas, la fin du régime des Bourbons

« Il y a en ce moment, indique Joan Boucher, une violente offensive du nationalisme espagnol qui permet à la bourgeoisie d’entraîner derrière elle des secteurs de travailleurs déclassés et inorganisés. La gauche, en particulier Podemos, est une des cibles de l’extrême droite et du nationalisme espagnol car ils la considèrent comme des collabos. Soit les organisations de gauche de tout l’État espagnol réagissent et construisent un large mouvement pour les droits et libertés démocratiques et pour la fin du régime des Bourbons... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Catalogne, Le 1er octobre, une date historique

 "Une date symbolique, indique l'article,  qui pourrait donc devenir historique si l'indépendance de la Catalogne venait à être officiellement proclamée. "La Catalogne a connu un référendum d'autodétermination dans des conditions extrêmes. C'est la première fois dans l'histoire de la démocratie européenne qu'une journée s'est déroulée avec autant de violences. Le monde entier l'a vu et personne n'a aimé ses images". Mais selon Carles Puigdemont, si l'objectif était de provoquer une "panique généralisée", les... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Association pour une Constituante, démocratie, souveraineté, ne sont plus que des mots...

« La démocratie, la souveraineté populaire, indique l'Association pour une constituante, ne sont plus que des mots et les élus du peuple ne l’ont été que par défaut en 2017. Un gouvernement ainsi désigné au rabais et soumis aux injonctions expresses de Bruxelles engage le démantèlement du code du travail et ouvre la voie à la privatisation et à l’individualisation des retraites, de la sécurité sociale, de la santé et de la formation professionnelle. Même si les débats au sein des assemblées sont évidemment nécessaires, la... [Lire la suite]
09 octobre 2017

André Bellon, des débats bien nécessaires sur la démocratie

« Ce sont alors, indique André Bellon, la volonté, la souveraineté populaire, le suffrage universel, en un mot la démocratie, qui sont attaqués. On ne compte plus les déclarations ramenant le suffrage universel à sa caricature au travers d’allégations plus ou moins subtilement discutables. Ainsi, anathème commode, le suffrage universel aurait créé Hitler. Que le suffrage universel soit bafoué ou que le mépris du suffrage soit amplifié par des institutions antidémocratiques est une évidence que le référendum de 2005 a... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Catherine Samary, la nouvelle phase de crise du capitalisme

« La nouvelle phase de crise structurelle du capitalisme, indique Catherine Samary, se produit dans un monde profondément différent de celui du XXe siècle. Mais la crise n’en est pas moins profonde et globale. Moins que jamais les résistances ne peuvent gagner et trouver leur cohérence « dans un seul pays » – tout en devant être ancrées dans le local, le national, le transnational. La remise en cause du système passera donc par de tout autres scénarios qu’au XXe siècle – mais on en voit déjà des contours. Du local au... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Alexandre Lantier et Alejandro Lopez, la Catalogne et les répressions

« Le référendum catalan, nous dit l'article, a dévoilé encore une fois l'énorme tournant à droite de la bourgeoisie européenne. Après un quart de siècle de guerres impérialistes au Moyen Orient et d'austérité dans l'UE depuis la dissolution stalinienne de l'Union soviétique, et surtout depuis le krach de Wall Street en 2008, les inégalités et les tensions sociales atteignent des niveaux explosifs. Depuis 2008, le chômage espagnol tourne autour de 20 pour cent. Le règlement politique orchestré pendant la Transition post-franquiste... [Lire la suite]