11 août 2018

Pour Raphaël Glucksmann, la montée de l’extrême droite en Europe est "un phénomène global"

Causes, rapport à la démocratie, pérennité, France… L’essayiste français Raphaël Glucksmann analyse la montée de l’extrême droite en Europe. Brut.France Télévisions Mis à jour le 05/01/2018 | 16:11 publié le 05/01/2018 | 16:11 LA NEWSLETTER ACTUNous la préparons pour vous chaque matin "C’est un phénomène global et ça a lieu dans toutes les démocraties libérales européennes et occidentales en général." C’est ce que considère Raphaël Glucksmann sur la montée de l’extrême droite en Europe. Le nouveau directeur de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 août 2018

Guillaume Berlat, à chaque époque politique son Alexandre

« Un problème général de droit constitutionnel, indique Guillaume Berlat, qui tient à la caporalisation croissante du parlement (Cf. les dispositions envisagées dans le projet de réforme constitutionnelle renvoyée aux calendes grecques) qui fait que la représentation nationale est l’une des plus faibles de l’Union européenne. Et, nous découvrons à la faveur de l’affaire Benalla que l’on prépare une révision constitutionnelle en plein été, dans des hémicycles presque vides, en adoptant des dispositions importantes dans la nuit en... [Lire la suite]
06 août 2018

Barry Gray, la loi israélienne sur l'Etat-nation, une impasse

« La loi, indique Barry Gray, ne fait aucune mention des citoyens non juifs d’Israël, qui représentent plus de 20 % de la population, ni de la démocratie et de l’égalité. Au nom de l’unité supposée du peuple juif, elle supprime l’arabe en tant que langue officielle de l’État, accordant ce statut à l’hébreu seul. Et elle donne un statut officiel et exclusif aux symboles juifs, y compris en déclarant que Hatikva est l’hymne national. La tentative d’affirmer l’unité nationale juive en élevant la langue hébraïque et « Hatikva » ne... [Lire la suite]
05 août 2018

Clément Homs, Démocratisme radical et apologie du tabassage démocratique à gauche

« Cette idée de la fin du capitalisme démocratique, indique Clément Homs, effleure aujourd’hui dans l’opinion publique, les luttes et la presse. Il y a le sentiment que le capitalisme et la démocratie semblaient, il y a encore quelques années, faire bon ménage. On se rappelle après la chute du mur, que Francis Fukuyama prophétisait que ce capitalisme démocratique allait constituer rien de moins que la « fin de l’histoire ». Aujourd’hui, même la presse bourgeoise semble avoir dessaoulée et a fini par... [Lire la suite]
01 août 2018

Pour une liste commune de la gauche aux élections européennes de 2019

Cet article a été écrit par Gérard Filoche, publié le 14 juin 2018 à 6:47, classé sous Politique. Bookmarkez le permalien. Suivez les commentaires grâce au flux RSS de cet article. Déposez un commentaire ou un trackback : Adresse du trackback. « Mai 68 ouvrier UNE BALLE CONTRE UN CAILLOU ils ont tué Pierre Beylot « En guerre » : le capitalisme « compétitif », « concurrentiel », c’est la guerre sociale incarnée » 23 Commentaires SOCRATE ... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juillet 2018

Eric London, Etats-Unis, la réalité de « notre démocratie »

« Cinq sociétés de médias, indique Eric London, possèdent 90 % des médias du pays. En décembre 2017, la Commission fédérale des communications a décidé d’abolir la neutralité du Net, donnant aux entreprises et au gouvernement le droit de censurer et de contrôler l’accès à Internet. L’Agence de sécurité nationale (NASA) a recueilli 534 millions d’enregistrements d’appels téléphoniques et de messages texte de fournisseurs de télécommunications américains en 2017, soit trois fois plus qu’en 2016. Google et Facebook censurent les... [Lire la suite]
28 juillet 2018

Daniel MORVAN, Jean-Pierre Bréus, le capitalisme conduit l'humanité à sa perte

« Veuf, indique Daniel Morvan, Jean-Pierre Bréus est père d'une fille de 21 ans, Delphine, qui est n° 28 sur la liste de Nantes Démocratie. Professeur de SVT (Sciences de la vie et de la terre) au lycée Appert, à Orvault, il milite depuis ses 25 ans. « Sincèrement, je pense que le capitalisme conduit l'humanité à sa perte. Et je ne pense pas qu'on puisse « contrôler » le Capital. C'est vouloir contrôler un requin en plein festin. » Reprenons la lecture de la présentation de Jean-Pierre Bréus... Michel Peyret, Bréus,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 juillet 2018

Site officiel du POI – Parti Ouvrier Indépendant

Nouveau site du POI Aller au contenu Accueil Evènements Contacter le POI – Parti Ouvrier Indépendant S’abonner à Informations Ouvrières ← Le gouvernement annonce un nouveau plan de privatisations (Engie, ADP, FDJ) Macron veut tout brader (SNCF, Mobilier national, fonction publique, retraites, diplômes) → Samedi 23 juin à Paris – Réunion nationale des délégués des comités de résistance et de reconquête Publié le 27 juin 2018 par poi Abonnez-vous ! Ce contenu a... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 juillet 2018

Vincent Ortiz , Robespierre, le grain de sable dans l’engrenage

« La question sociale, indique Vincent Ortiz, occupe bientôt le devant de la scène, et le droit de propriété devient un enjeu crucial. Les députés défendent dans leur écrasante majorité le droit illimité de propriété. Robespierre dénonce ce droit comme étant « le droit de dépouiller et d’assassiner ses semblables » ; il ajoute : « nul homme n’a le droit d’entasser des monceaux de blé à côté de son semblable qui meurt de faim ». Il prône une nécessaire limitation du droit de propriété ; sans quoi, dit-il,... [Lire la suite]
20 juillet 2018

Jacques Sapir, Souveraineté, frontières et démocratie

« La souveraineté donc, indique Jacques Sapir ; on a commencé par cela et c’est par cela que l’on finit. Une société privée de la souveraineté dépérit en tant que société. Dépérissant en tant que société, elle condamne les individus qui y vivent à la misère la plus atroce. Elle n’est plus capable de construire des « buts communs », ces « buts » qui ne préexistent pas aux êtres humains mais qui se définissent au travers des conflits sociaux, dans des débats sociaux, débats auxquels il convient d’associer tous les membres... [Lire la suite]