03 septembre 2018

Samir Amin, l’intervention lucide et organisée du front internationaliste des travailleurs et des peuples

« La première de ces voies, indique Samir Amin, est celle de la « décadence de la civilisation ». Elle implique que les évolutions ne sont maîtrisées par personne, se creusent leur chemin par la seule « force des choses ». A notre époque, compte tenu de la puissance de destruction à la disposition des pouvoirs (destructions écologiques et militaires) le risque, dénoncé par Marx en son temps, que les combats détruisent tous les camps qui s’y affrontent, est réel. La seconde voie par contre exige l’intervention... [Lire la suite]
03 août 2018

JP Lefebvre, Décadence d'Onfray ? Fait chaud !

« On avait cru, indique JP Lefebvre, que l’originalité et la qualité essentielle de l’auteur était la critique objective et pénétrante du contenu foncièrement antirationnel de milliers d’années d’accumulation de fables, d’invraisemblances, d’oukases, de paralogismes sur quoi sont édifiés les monothéismes - et les monarchies.  D’où l’attitude inconfortable qu’il créée chez son lecteur : adhésion enthousiaste à la pénétration du jugement qui ruine les tabous de siècles de lectures cuistres du fatras idéaliste mais en... [Lire la suite]
24 juillet 2018

Robert Paris, la philosophie dialectique dissout toutes les notions de vérité absolue définitive

« Pas plus que la connaissance, indique Robert Paris, l’histoire ne peut trouver un achèvement définitif dans un état idéal parfait de l’humanité ; une société parfaite, un « État » parfait sont des choses qui ne peuvent exister que dans l’imagination ; tout au contraire, toutes les situations qui se sont succédées dans l’histoire ne sont que des étapes transitoires dans le développement sans fin de la société humaine progressant de l’inférieur vers le supérieur. Chaque étape est nécessaire, et par conséquent... [Lire la suite]
18 mai 2018

Robert Bibeau, La classe sociale petite-bourgeoise

« Il n’y a pas de solutions, indique Robert Bibeau, à cette série de crises économiques – sociales – politiques – idéologiques – militaires à l’intérieur du système contrairement à ce que pensent les Blacks Blocs et les néonazis et compagnies. Il est impossible de stopper la décadence – ou la prolétarisation de la petite-bourgeoisie – en brisant des vitres et en matraquant des flics. Tout ce que cela rapportera c’est de nous mener collectivement à la troisième guerre mondiale, comme lors des affrontements précédents, communistes... [Lire la suite]
27 février 2018

Comment Marx et Engels ont tenté de définir le communisme.

« Aujourd’hui, indique l'introduction, il ne s’agit pas seulement de restituer son sens au communisme. Il faut également se rendre compte que dans la période actuelle de décadence du capitalisme, ce but n’est plus un “idéal lointain”. Pour la première fois dans l’histoire, c’est une possibilité et une nécessité historiques. Nous sommes les héritiers des ouvriers de La Commune de Paris, de Russie, d’Allemagne, de Hongrie et d’ailleurs qui se sont concrètement attaqués à la tâche révolutionnaire de destruction du capitalisme et de... [Lire la suite]
21 février 2018

CCI, Marx, la classe ouvrière et le capitalisme

« La classe ouvrière, indique l'article de CCI, la classe exploitée créée par le capitalisme, est la seule classe révolutionnaire car sa lutte contre l’exploitation et sa capacité à abolir toute exploitation répondent à la nécessité historique de l’humanité de libérer les forces productives des entraves des rapports de profit et du terrible cycle: “crise-guerre-reconstruction-crise”, dans lequel le capitalisme en décadence l’a enfermée. Les ouvriers, esclaves salariés du capitalisme, sont les fossoyeurs de tous les esclavages,... [Lire la suite]
07 novembre 2017

James Cogan, Trump et la décadence de l'impérialisme américain

« Avec ses déclarations et son comportement, considère James Cogan, Trump incarne toute la décadence de l’impérialisme américain, le calcul criminel que font ses stratèges est que la destruction d’un autre pays appauvri fournira un certain répit des crises externes et internes. Dans les cercles stratégiques américains, la guerre avec la Corée du Nord est considérée comme un moyen de repousser l’influence croissante de la Chine en Asie et de montrer que le capitalisme américain n’abandonnera pas sa position de puissance dominante... [Lire la suite]
22 août 2017

Chili, le coup d'Etat de Pinochet et ses conséquences

« Toute l’histoire du XXe siècle en Amérique latine, indique l'article, ainsi que la riche expérience du mouvement ouvrier européen depuis la Commune de Paris, ont montré avec une clarté impitoyable que l’État capitaliste n’est pas neutre, mais bien l’expression de la volonté collective de la classe dirigeante – une machine pour la domination d’une classe par une autre. La seule fonction de l’État bourgeois est la défense des relations de propriété capitalistes.À l’époque de la décadence du capitalisme – l’époque de... [Lire la suite]
30 décembre 2015

Mark Zuckerberg, le capitalisme, la richesse obcène des supers-riches

« Il devient de plus en plus évident que la richesse obscène des super-riches est inséparable de la nature du capitalisme, un système moribond qui mène une profonde contre-révolution sociale: démantèlement de l'éducation publique, destruction des villes, des systèmes d'aqueduc, du logement, des routes et de toutes les infrastructures publiques, appauvrissant systématiquement du coup des millions de personnes, pillant la planète de ses ressources et entretenant par-dessus tout un état de guerre impérialiste perpétuelle dans le... [Lire la suite]
25 octobre 2015

Michel Clouscard, " Tout est faux dans cette nouvelle société..."

« C'est le capitalisme, nous dit le texte, qui se présente comme la mort du capitalisme. C'est une société conformiste qui se présente comme permissive. Ce sont des fils de bourgeois décadents qui se présentent comme des rebelles. C'est la société de consommation, dans sa forme la plus achevée et la plus aliénante, qui se présente comme un lieu de liberté et de libération.Tout est faux dans cette nouvelle société, sauf les intérêts supérieurs de l'élite économique et mondaine. Michel Clouscard inscrit le libéral-libertaire dans... [Lire la suite]