01 novembre 2016

POI, Union de la gauche ? Mais pour faire quoi ?

« Leurs regards sont tournés vers 2017, indique Maurice Colas, et la désignation de « l’homme providentiel » qui sera soumise au vote. Alors que le capital a de plus en plus de mal à contenir la colère des peuples, la surenchère nauséabonde à laquelle nous assistons depuis quelques semaines est révélatrice de la crise de ce système à bout de souffle. Pour les uns, c’est un haro sur les organisations syndicales, sur les fonctionnaires, sur ce qui reste comme droits et acquis. Pour les... [Lire la suite]
22 octobre 2016

Une crise financière et économique, n'est-ce pas celle du capitalisme ?

« Depuis les années 1990, indique Michaël Miguères, les journalistes et responsables politiques qualifient de populiste ou d'extrémiste tout discours critique à l'ouverture des frontières. Ils oublient que les pays ont ouvert leurs frontières dans l'espérance que cela leur soit bénéfique! Or, la mondialisation a, ces dernières années, apporté beaucoup trop de choses funestes et de dangers nouveaux pour que les effets positifs ne soient pas globalement remis en cause. Notamment une hausse des inégalités, une crise financière et... [Lire la suite]
17 octobre 2016

Robert Bibeau, où conduit la boulimie d'emprunt-crédit-dette du système

« Toutefois, considère Robert Bibeau, nous acceptons l’aveu non sollicité du directeur du FMI à l’effet que sous le mode de production capitaliste les sociétés passent d’une crise à une autre, quelle qu’en soit l’apparence. La boulimie d’emprunt n’est pas réservée aux ménages ni au secteur privé – elle frappe également le secteur public étatique (États + entreprises gouvernementaux) démontrant ainsi que sous le mode de production capitaliste entreprises privées et corporations publiques leurs empreintes économiques sont... [Lire la suite]
07 octobre 2016

Charles Hoareau, Durban, Congrès de la FSM

« Jacob ZUMA(Président de la République), nous dit Charles Hoareau, prend la parole et rappelle le rôle historique de la FSM dans la lutte contre l’apartheid, les liens de Madiba et d’autres leaders africains avec la FSM. Il approuve les thèmes du congrès : lutte, internationalisme, unité, qui sont les moyens pour répondre aux besoins que le capitalisme nous a pris.Il fait référence à Karl Marx: « la classe ouvrière unie n’a rien à perdre mais doit apporter le changement…Rien ne se fera sans lutte, et c’est ce... [Lire la suite]
06 octobre 2016

Etienne Balibar, pour une politique radicale aujourd'hui

« Je m’inspire un peu, précise Etienne Balibar, de Schmitt : l’ordre Westphalien c’est l’ordre qui permet aux nations européennes d’exister les unes avec les autres se faisant la guerre pour le partage du monde. À l’extérieur, par définition, il n’y a pas de nation ; ça a été reflété dans l’orientalisme qui justifiait tout ça en expliquant que, s’il n’y a pas de nation, ce n’est pas seulement parce qu’on les a toutes asservies, parce que c’étaient les régions périphériques de l’empire, mais c’est aussi parce que les... [Lire la suite]
04 octobre 2016

Stéphanie Le Bars, Etats-Unis, le musée national afro-américain, un projet de 1915

« L’idée d’honorer la mémoire des Afro-Américains, rappelle Stéphanie Le Bars, remonte à 1915  : des anciens combattants noirs de la guerre civile (1861-1865) demandent alors – en vain – l’érection d’un mémorial. En 1929, le Congrès donne son accord à la création d’un musée mais, alors que le pays plonge dans la crise, lui refuse toute subvention.A la fin des années 1960, dans la foulée des victoires liées aux droits civiques, l’idée est relancée, mais là encore, ni le monde universitaire ni le monde politique ne pousse... [Lire la suite]
26 septembre 2016

Daniel Bensaïd, Sami Naïr, France et immigration

« La question, nous dit Daniel Bensaïd, renvoie inéluctablement à celle de la nation et de la République. Naïr en est parfaitement conscient qui revendique une « reproblématisation nécessaire du concept de nation ». Oui, mais dans quel sens ? Il rejette une conception purement contractuelle (marchande et instrumentale) de la nation. Mais alors comment éviter les dérapages organicistes sur la communauté de destin. Si la forme même de l’État-nation est en crise, la tentative de lui donner un nouveau souffle ne... [Lire la suite]
24 septembre 2016

Charles Sannat, Europe, reprendre notre souveraineté

« Si nous souhaitons, nous dit Charles Sannat, reprendre les rênes de notre avenir, nous devons reprendre notre souveraineté. Pour reprendre notre souveraineté, nous devons quitter l’Europe. Sans peur et sans regret. Si nous attendons, c’est l’Europe qui nous quittera et qui explosera. Alors nous devrons reprendre notre souveraineté dans un moment de grande crise. Les choses seront plus que complexes. Mieux vaudrait le faire avant. Pourtant, nous ne ferons rien. Nous aurons donc le chaos.Il est déjà trop tard. Préparez-vous... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 septembre 2016

Robert Charvin, Europe, xénophobie et problèmes sociaux

« On veut imposer, nous dit Robert Charvin, en France un Islam gallicanisé, sans rien exiger des religions fidèles au Vatican ou à Israël ! Des élus préoccupés de leur réélection, par-delà tous les principes, vont jusqu’à placer la laïcité dans les culottes de bain, à défaut de promouvoir l’École publique et de réclamer l’abrogation du Concordat de l’est de la France ! L’antisémitisme, qui a duré des siècles à l’instigation du christianisme, ayant perdu avec le nazisme toute légitimité, a cédé la place au rejet de... [Lire la suite]
05 septembre 2016

Daniel Bensaïd, avec le marxisme aller aux racines de la crise

« Quant à l’actualité de l’héritage, indique Daniel Bensaïd, elle semble évidente : l’actualité de Marx, c’est celle du Capital et de la critique de l’économie politique, celle de la compréhension de la logique intime et impersonnelle du capital comme social killer. C’est aussi celle de la globalisation marchande. Marx a eu sous les yeux la globalisation victorienne : le développement des transports et des communications (les chemins de fer et le télégraphe), de l’urbanisation et de la spéculation... [Lire la suite]