12 août 2017

Baptiste Protais, Mgr Tomasi, « la voie du conflit est toujours mauvaise »

« La voie du conflit est toujours mauvaise », a déclaré Mgr Tomasi, et il faut « investir le temps, l’énergie, l’argent et les ressources » nécessaires pour éviter d’en arriver à ce point de la crise. Cette attitude diplomatique est aussi une disposition politique : « Au lieu d’élever des murs (…) nous devons changer notre culture publique [en ne cherchant pas] à posséder les dernières technologies militaires, mais en ayant une approche inclusive. » Une référence directe aux attitudes respectives de Donald Trump et de Kim Jong-un... [Lire la suite]
12 août 2017

Bill Van Auken, Trump, déclencher « un feu et une fureur » à partir de la Corée

« Ce qui entraîne, considère Bill Van Auken, la menace d’une guerre mondiale nucléaire est la crise grandissante du capitalisme américain et mondial qui trouve ses origines dans la contradiction insoluble entre l’économie mondiale et la division du monde en États-nations concurrents. Cependant, la même crise du système de profit crée à la fois les conditions objectives et la nécessité politique pour la classe ouvrière de lutter pour sa propre solution révolutionnaire, par la construction d’un mouvement international contre la... [Lire la suite]
06 août 2017

Des situations historiques propices à la conquête du pouvoir

"La crise du capitalisme, ouverte en 2007 aux Etats-Unis, les révoltes populaires dans le monde arabe et l’émergence de mouvements anticapitalistes prenant des formes et rencontrant des succès très variés, en Europe et ailleurs, imposent la réouverture d’un certain nombre de discussions historiques et stratégiques. En particulier, la victoire électorale de Syriza le 25 janvier dernier suggère des questions brûlantes : quelles politiques pour rompre, non seulement avec l’austérité, mais aussi avec le capitalisme ? Comment engager... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Rouge Midi, Venezuela, la solidarité nécessaire

"Par conséquent, nous dit l'un des deux articles, le mouvement socialiste bolivarien a besoin de la solidarité et non pas du silence, de la neutralité ou de l’indécision de la gauche internationale. Cette solidarité implique de s’opposer énergiquement aux efforts pour renverser le président Maduro. En plus de l’évidente illégalité que représenterait ce renversement, ceci serait un coup mortel qui en finirait avec le mouvement socialiste bolivarien et l’héritage de Chavez. La gauche internationale n’est pas obligée de se prononcer pour... [Lire la suite]
24 juillet 2017

Jean Ortiz, le capitalisme n'est pas l'état naturel de la société

"Mais putain, s'exclame Jean Ortiz, dans ce monde sans âme, rendons-le désirable notre communisme, ré-enchantons-le, donnons envie. Ne passons pas une camisole de pragmatisme à nos rêves. Il nous faut un horizon d’utopie. Pas artificiel. Il doit partir de la société et de nos luttes. La crise est telle qu’elle donne raison à ceux qui veulent en finir avec le capitalisme. Reparlons de révolution, d’internationalisme, d’anti-impérialisme, de communisme, de socialisme, etc., etc. Le capitalisme n’est pas l’état naturel de la société.... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Jean Ortiz, Venezuela, vers la revanche sociale des classes dominantes

"Le pays étant encore en grande partie capitaliste, précise Jean Ortiz, l’oligarchie, les propriétaires, les possédants, organisent la guerre économique sur des produits ciblés, et font porter la responsabilité des difficultés structurelles, des pénuries et des queues interminables sur le gouvernement, qui n’est pas tout blanc, mais qui cherche, par la Constituante, une issue pacifique à la crise abyssale. On peut, voire il faut, critiquer les erreurs du régime, mais n’oublions jamais que les chavistes et le peuple (même si une partie... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Macron-de Villiers à l'international

"Même tonalité du côté de la Süddeutsche Zeitung, en Allemagne, qui prévoit que “la résistance se déclarera partout en France : dans les communes, les régions, avec les partenaires sociaux et les syndicats”. Dans son désir d’assainissement budgétaire, “ce général ne sera pas l’adversaire le plus coriace à affronter” pour Emmanuel Macron assure le quotidien allemand. Le journal conservateur italien Il Foglio juge toutefois que le chef de l’État français a géré cette première crise comme il le fallait car “les Français sont... [Lire la suite]
17 juillet 2017

Bill Van Auken, la crise mondiale du système capitaliste

« Comme l’a souligné le Comité international de la Quatrième Internationale, rappelle Bill Van Auken, dans sa déclaration de 2016, Le socialisme et la lutte contre la guerre :« Les grandes questions historiques soulevées par la situation mondiale actuelle peuvent être formulées ainsi : Comment la crise du système capitaliste mondiale sera-t-elle résolue ? Est-ce que les contradictions qui rongent le système vont entraîner la guerre mondiale ou bien la révolution socialiste mondiale ? Est-ce que l’avenir nous plongera dans le... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Robert Bibeau, après les élections en France, évaluer la situation politique

« Pour le prolétariat et les révolutionnaires, indique Robert Bibeau, croire que les bourgeoisies les plus expérimentées et les plus puissantes au monde seraient en crise politique représenterait un certain danger : s’illusionner sur les potentialités du prolétariat et la facilité du combat de classe, voire l’inéluctabilité de sa victoire. L’expérience historique, en particulier en 1918-1919 en Allemagne, nous enseigne que cette illusion peut vite se transformer en tragédie et catastrophe. Le fil conducteur pour la... [Lire la suite]
17 juin 2017

Front Syndical de Classe, le monde du travail et le changement de société

"C'est bien le capitalisme en crise, considère le Front Syndical de Classe, qui est responsable des régressions sans limite et des guerres impérialistes. C'est bien l'Union européenne, avec l’aide de la Confédération Européenne des Syndicats, qui pilote et formate les plans de contre-réformes dans tous les secteurs. Et c'est bien le monde du travail public-privé, de la jeunesse, des retraités qui, unis, ont la solution entre leurs mains pour imposer un changement de société permettant tout à la fois de retrouver la voie du progrès... [Lire la suite]