06 octobre 2018

Lutter contre la désinformation ou blanchir les crimes de l’armée israélienne ?

  Newsletter Abonnez vous Faites un don Rechercher dans le site Accueil du site > Rubriques du site > La France du Sud au Nord > Provence Alpes Côte d’Azur > Marseille>Lutter contre la désinformation ou blanchir les crimes de l’armée israélienne ? Lutter contre la désinformation ou blanchir les crimes de l’armée israélienne ? vendredi 28 septembre 2018 popularité : 99% Une conférence intitulée « lutter contre... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juillet 2018

Eric London, Bezos, derrière la richesse, de grands crimes sociaux

« L’existence de telles fortunes, indique Eric London, expose le caractère oligarchique de la société américaine et mondiale. Sous le capitalisme, Bezos et des milliardaires comme lui dominent les partis politiques, choisissent qui est élu à une fonction publique, déterminent les politiques des gouvernements du monde et dictent « l’opinion publique » par leur contrôle sur les institutions académiques et les médias. Ici aussi, Bezos est un exemple parfait. Il a acheté le Washington Post en 2013 pour 250 millions de dollars – moins... [Lire la suite]
30 juin 2018

Bill Van Auken, Syrie, les Etats-Unis et leurs crimes de guerre

« L'accord, indique Bill Van Auken, conclu entre l'armée américaine et l'Etat islamique visait à promouvoir les intérêts stratégiques américains en Syrie, centrés sur la prise de contrôle des champs de pétrole et de gaz du pays, à l'est de l'Euphrate. Avec plus de 2 000 soldats américains des forces spéciales occupant toujours la région, l'objectif de Washington est de nier ces ressources au gouvernement de Damas afin d'empêcher la reconstruction du pays et de continuer une guerre de changement de régime qui dévaste la Syrie... [Lire la suite]
26 mai 2018

Jacques-Marie Bourget, les massacres dans l'histoire des palestiniens

« En septembre 1982, indique Jacques-Marie Bourget, j’ai vu le massacre de Sabra et Chatila à Beyrouth. Nain face à l’immensité de cette horreur pilotée par Israël, j’ai attendu 30 années avant de pouvoir apporter un témoignage. Les crimes sont tels que l’on refuse d’en faire des mots. En décembre de cette année de deuil, l’Assemblée générale de l’ONU a qualifié cette éradication « d’acte de génocide », acte imprescriptible. Mais jamais instruit ni puni. Les massacres sont la litanie de l’histoire des Palestiniens, les stations... [Lire la suite]
17 mai 2018

Le 70ème anniversaire de la création de l'État d'Israël

« L'inauguration, indique Philippe Huysmans, improvisée à la hâte pour coïncider avec le 70ème anniversaire de la création de l'État d'Israël, dans la partie arabe de la ville ne pouvait laisser indifférents les citoyens arabes palestiniens, et — dans une plus large mesure encore — les 1.500.000 palestiniens vivant dans le camp de concentration de Gaza, encaqué entre une mer patrouillée en permanence par la marine israélienne (blocus maritime), isolé au Sud à la frontière avec l'Égypte, fermée à la demande... [Lire la suite]
15 mai 2018

Gideon Levy, George Habache et ses contradictions dans le conflit Palestine-Israël

« Galia, indique Gideon Levy, présente une mine d’informations, avec près de mille notes de bas de page, sur le parcours politique de Habache, un homme considéré comme dogmatique même s’il a opéré un certain nombre de renversements idéologiques dans sa vie. Si cela est du dogmatisme, qu’est-ce que du pragmatisme ? Le dogmatique Habache est passé par plus de changements idéologiques que n’importe quel Israélien qui s’en tient au récit sioniste et ne bouge pas d’un pouce, et qui, bien sûr, n’est pas considéré comme dogmatique.... [Lire la suite]
27 mars 2018

Le rôle militaire d'Israël au Guatemala

« Les Mayas, indique l'article, ont été ciblés à de nombreuses reprises pendant la période de répression qui a commencé en 1954, date à laquelle les États-Unis ont provoqué un coup d’État militaire, et s’est poursuivie jusqu’en 1996. Plus de 200 000 personnes ont été tuées au Guatemala durant cette période, dont 83% étaient des Mayas. Les crimes commis par l’État guatémaltèque ont été exécutés avec une aide étrangère – en particulier américaine. Mais une partie clé de ces crimes a jusqu’ici échappé à toute mention devant les... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples

Auschwitz ne sera jamais une affaire classée Le 27 janvier 1945, il y a juste 73 ans, les troupes soviétiques pénétraient dans Auschwitz pour y trouver autour d’un monceau de cadavres, quelques survivants torturés, affamés, malades après avoir été réduits à l’état d’esclaves par la « bête immonde ». Par décision de l’ONU datant de 2005 cette date est devenue le symbole du mépris de l’Homme, de la haine, et du massacre de masse. Seule une petite fraction de ceux qui ont commis ces crimes ont rendu des comptes. A une... [Lire la suite]
12 janvier 2018

Migrants, France et UE au tribunal et condamnées

«Complicité de crimes contre l’humanité», «violation du droit des enfants», «entraves au droit à l’éducation et à l’accès aux soins», «atteinte au droit à la vie». L’acte d’accusation, épais de 25 pages rédigées par le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti) est étayé d’exemples précis. Le gouvernement français et l’Union européenne n’ont jamais répondu aux sollicitations du Tribunal permanent des peuples pour venir assurer leur défense. A la gauche du témoin, ce sont donc deux juristes du Gisti qui... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 novembre 2017

Bill Van Auken, l'ONU, Trump et la guerre

« Dans la Charte de l’ONU, rappelle Bill Van Auken, se trouvaient les principes dits de Nuremberg fondés sur l’expérience des procès des dirigeants survivants du Troisième Reich d’Hitler au sortir de la Seconde Guerre mondiale, qui avaient établi que des « crimes contre la paix », c’est-à-dire une guerre agressive, constituaient le plus grand crime de guerre. La première phrase du document fondateur de l’ONU déclare que son but est de « préserver les générations futures du fléau de la guerre ». Ce principe a été réduit à une... [Lire la suite]