26 septembre 2018

L'anarchisme et ses évolutions

« A Nantes, indique l'article, à Sud-aviation, éclate la première grève avec occupation d’usine. Des comités de quartier et de paysans se solidarisent avec les grévistes. La lutte prend des aspects spontanés et libertaires. Le syndicalisme révolutionnaire, ancré dans la lutte quotidienne, et les comités de base renouent avec une tradition libertaire. L’autogestion se pose concrètement pour produire sans patron. Dans les lycées, les anarchistes révolutionnaires s’opposent à la reprise normale des cours ronronneurs. Les... [Lire la suite]
24 septembre 2018

Jacqueline Chabbi, l'arabe ou la langue dite du Coran

« Aujourd’hui, indique Jacqueline Chabbi, il semble que pour beaucoup, l'arabe ne soit pas une langue de communication. Il semble que ce ne soit pas une langue littéraire, celle du prix Nobel égyptien de 1988 Naguib Mahfouz. Il semble qu'au déni de 1400 ans d'histoire, l'arabe soit devenu une valeur refuge, la langue d'une religion ou plutôt de leur religion, celle sur laquelle ils sont les seuls à «savoir». Ce composé de langue ainsi focalisée sur des sourates ou des hadiths, c'est malheureusement ce qui est proposé comme une... [Lire la suite]
28 mars 2018

Socialisme libertaire, Francisco Ferrer, La pédagogie de l’École moderne

« Dans le cadre de ces cours, indique l'article de Socialisme libertaire, il rencontre deux femmes qui auront une place déterminante dans le reste de sa vie. La première, Léopoldine Bonnard, jeune libertaire française, devient sa nouvelle femme et lui donne un fils, Riego. La seconde, quant à elle, n’est autre qu’une vieille dame catholique – répondant au nom de mademoiselle Meunié – avec laquelle il entretient, malgré son fervent anticléricalisme, une profonde amitié. Ils sont d’ailleurs si proches que, lorsqu’elle meurt en... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Jérémie Berthuin, l'Espagne de la révolution

« Tandis qu’une identité nouvelle, indique Jérémie Berthuin, des réflexes sociaux nouveaux apparaissent, les libertaires s’attellent à imprimer leur empreinte dans un domaine précis  : l’éducation et la culture populaire. La culture était, jusqu’alors, le monopole de la bourgeoisie et de l’aristocratie encadrées par une église traditionaliste. Le 19 juillet 1936 fait descendre la culture dans la rue. Des cours d’alphabétisation sont mis en place à destination des adultes. Des bibliothèques sont créées à l’initiative des... [Lire la suite]