03 avril 2018

Hugo Cailloux, Montpellier, que s''est-il passé à la fac de droit ?

« Le doyen de la faculté de Montpellier, indique Hugo Cailloux, n'est pas le seul à être pris dans la tempête. Dès le vendredi matin, alors que la nouvelle des agressions fait le tour de la ville, les étudiants mobilisés contre les réformes du gouvernement accusent des professeurs d'avoir participé aux violences. Très vite, le nom du professeur d'histoire du droit, Jean-Luc Coronel de Boissezon, est cité. Ce dernier est particulièrement visé par les militants pro-blocages, qui lui reprochent sa proximité avec... [Lire la suite]