25 mars 2018

Charles Reeve, le socialisme sauvage

« La social-démocratie, indique la présentation, valorise les coopératives. Rosa Luxemburg critique cette forme d’auto-exploitation. Les ouvriers deviennent des entrepreneurs qui doivent vendre des marchandises. Les coopératives finissent par s’intégrer dans le capitalisme. Au contraire, les conseils doivent permettre une auto-organisation de la production pour satisfaire les besoins sociaux. Anton Pannekoek observe l’intégration des mouvements contestataires dans le capitalisme. Dans le livre Les Conseils ouvriers, il ouvre... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Philippe Corcuff, sociologue et philosophe, propose des réflexions originales

"Philippe Corcuff, nous dit l'article, se réfère de manière fidèle à Proudhon, le théoricien des mutuelles et des coopératives comme moyen de changement social. Dans ce sens, son adhésion à la Fédération anarchiste semble logique. Ce groupuscule refuse le clivage entre réforme et révolution. Dans un texte sur les convergences concrètes avec les anarchistes, les positions avancées ont séduit Philippe Corcuff. Selon les anarchistes, le changement ne vient pas uniquement des luttes sociales, de leur généralisation, de... [Lire la suite]
10 avril 2017

Jean-Philippe Milesy, socialisme, anarchisme et économie sociale

"D’où l’intérêt de ce livre, estime Jean-Philippe Milesy, de revenir sur l’histoire de cette économie sociale, dont les acteurs principaux étaient prétris de revendications démocratiques et de transformation sociale. C’est ainsi qu’il revisite la révolution française et le contexte d’apparition de la Loi Le Chapelier si néfaste pour cette économie sociale en devenir, l’apparition des premières sociétés de secours mutuel, les associations ouvrières de production, ancêtres de nos Scop, les coopératives de consommation, les premières... [Lire la suite]
07 février 2017

Eric De Saint Angel, le camarade Doumeng

« Le camarade Doumeng, nous dit Eric De Saint Angel, n'est pourtant pas un exemple pour l'édification des masses. Communiste de coeur, ce bon vivant ne se cache pas d'aimer le luxe. Face aux journalistes occidentaux, sa casuistique est très au point : « Mes sociétés sont bien plus que milliardaires et elles ne sont pas communistes, et moi je suis communiste et pas milliardaire », explique-t-il, l'air finaud. Quarante sociétés, 300 coopératives, le patron d'Interagra brasse des milliers de tonnes de céréales, des... [Lire la suite]
16 décembre 2016

Patrick Le Tréhondat, la Révolution d'Octobre et les coopératives

« En 1922, à la veille du 4e congrès de l’IC, indique Patrick Le Tréhondat, une conférence de six jours « des coopérateurs communistes » de 20 pays différents est organisée début novembre 1922. V.N. Meshcheriakov, communiste russe, est rapporteur de la « section coopérative » de l’IC. Il constate en ouverture que « le mouvement coopératif est une des plus puissantes formes du mouvement ouvrier… ». Cependant, la coopération était restée sur le terrain économique et par conséquent... [Lire la suite]
29 octobre 2016

Madeleine Abassade, pensée et action politique n'ont pas disparu...

« Alors, nous dit Madeleine Abassade, que l’identité d’un peuple est un mouvement, une construction permanente, un métissage fécond, et cela depuis toujours dans l’histoire de l’humanité, les postures prises aujourd’hui à son sujet mettent en danger toute vie sociale fraternelle, la paix , la sécurité réelle : celle qui donne du travail à toutes et à tous, celle qui s’attaque réellement aux inégalités sociales et culturelles , qui se préoccupe du sort de la planète ...Mais pensée et action politiques dignes de ces noms n’ont... [Lire la suite]
19 mars 2016

Economie capitaliste, l'alternative existe déjà : les coopératives !

« Il s’agit simplement, nous dit le texte, de faire en sorte que le capital d’une entreprise soit confié aux seuls qui sont personnellement liés à son destin, qui sont sur place et ont une connaissance du travail, qui ont une logique basée sur la proximité et l’expérience : les travailleurs. Car il ne faut pas s’étonner que notre économie aille mal, ne fasse rien d’éthique, d’écologique ou de qualitatif durable tant qu’on laissera à sa tête des patrons trop riches ou des fonds d’investissements basés dans un autre monde, pas... [Lire la suite]