16 juillet 2018

Vincent Bollenot, Alain Accardo, Pour une socioanalyse du journalisme

« Pour le comprendre, indique Vincent Bollenot, il faut sortir des limites de l’analyse macrosociologique. Les effets des contraintes économiques se doublent de ceux d’une concurrence spécifique pour des enjeux symboliques et non pas économiques : les journalistes, issus de la « petite bourgeoisie » dans laquelle les capitaux économiques sont suffisants pour être moins valorisés que le prestige symbolique, ne sont pas tant disposés à la recherche de rémunérations matérielles qu’à celle de gratifications symboliques... [Lire la suite]
10 juin 2018

Pierre Bourdieu, le néolibéralisme, une chaîne de contraintes

« Le programme néolibéral, indique Pierre Bourdieu, qui tire sa force sociale de la force politico-économique de ceux dont il exprime les intérêts — actionnaires, opérateurs financiers, industriels, hommes politiques conservateurs ou sociaux-démocrates convertis aux démissions rassurantes du laisser-faire, hauts fonctionnaires des finances, d’autant plus acharnés à imposer une politique prônant leur propre dépérissement que, à la différence des cadres des entreprises, ils ne courent aucun risque d’en payer éventuellement les... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Anselm Jappe, comment les individus vivent la société marchande

« Mais comment les individus vivent-ils la société marchande ?, interroge l'article. Quel type de subjectivité le capitalisme produit-il ? Pour le comprendre, il faut rouvrir le dialogue avec la tradition psychanalytique, de Freud à Erich Fromm ou Christopher Lasch. Et renoncer à l’idée, forgée par la Raison moderne, que le « sujet » est un individu libre et autonome. En réalité, ce dernier est le fruit de l’intériorisation des contraintes créées par le capitalisme, et aujourd’hui le réceptacle d’une combinaison létale entre... [Lire la suite]
15 décembre 2016

Association Autogestion, Aurélie Edet, les anarcho-mitrons

« La première difficulté, indique Aurélie Edet, pour penser un rapport au travail différent réside pour les boulangers dans l’appropriation des moyens de production. Ils ont en effet été contraints de contracter des prêts bancaires qui sont autant de freins à une organisation délivrée de la notion de productivité et de rentabilité. Sortir de l’aliénation du travail causée par les contraintes de production est l’un des premiers objectifs de ces anarcho-mitrons. Le projet porté par la Conquête du pain, c’est aussi dans la démarche... [Lire la suite]
29 janvier 2016

Sylvain Laurens, la grande bourgeoisie et ses larbins...

« Sylvain Laurens s'emploie à décrire les méthodes qu'emploient la grande bourgeoisie et les groupes patronaux, surmontant les contraintes en présence, pour faire reconnaître leurs intérêts et les institutionnaliser auprès de la nouvelle bureaucratie. Ainsi "les fractions dominantes des mondes économiques disposent, contrairement aux classes populaires, de leurs courtiers permanents, tant au niveau national que supranational, auprès d'une série d'institutions administratives" [sur cette cohésion des classes dirigeantes dans la... [Lire la suite]
17 décembre 2015

Philippe Corcuff et la pensée libertaire

« Philippe Corcuff propose une critique du capitalisme productiviste. André Gorz articule marxisme critique et écologie politique. Il estime que la logique marchande s’oppose à la justice sociale mais aussi à la qualité existentielle de la vie des individus et à la préservation des univers naturels. Une contradiction capital / nature s’accentue. Mais Philippe Corcuff pointe également les limites du courant de la décroissance et sa vision négative de la nature humaine. Pour Karl Marx, une société émancipatrice doit libérer les... [Lire la suite]