27 septembre 2016

Alternative Libertaire et le droit au logement

« Des spéculateurs, indique Alternative Libertaire, bâtissent des fortunes sur le dos des mal-logés et des locataires, contraints de consacrer une part toujours plus élevée de leurs revenus au logement (de 11% en 1960 à 27% en 2010 d’après l’INSEE). Les 20% de foyers les plus modestes consacrent au logement une part de leurs revenus deux fois plus élevée que les 20% les plus riches. Même les propriétaires qui achètent leur résidence principale pour l’habiter et non pour spéculer sont pressurés par les organismes financiers qui... [Lire la suite]