22 septembre 2017

Deniz ünal, la Turquie à partir de 2002

« Au carrefour géographique entre Europe et Asie, indique Deniz ünal, très influencée par la confrontation entre les blocs soviétique et américain dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Turquie adopte, on l’a vu, un comportement pragmatique, empruntant volontiers aux deux modèles économiques dominants. Craignant toutefois des velléités d’expansion de son voisin soviétique, elle adhère à l’OTAN et prend part au conflit coréen. Après un intermède libéral privilégiant le secteur agricole sous la gouvernance du Parti Démocrate... [Lire la suite]
06 août 2017

Des situations historiques propices à la conquête du pouvoir

"La crise du capitalisme, ouverte en 2007 aux Etats-Unis, les révoltes populaires dans le monde arabe et l’émergence de mouvements anticapitalistes prenant des formes et rencontrant des succès très variés, en Europe et ailleurs, imposent la réouverture d’un certain nombre de discussions historiques et stratégiques. En particulier, la victoire électorale de Syriza le 25 janvier dernier suggère des questions brûlantes : quelles politiques pour rompre, non seulement avec l’austérité, mais aussi avec le capitalisme ? Comment engager... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Bill Van Auken, Etats-Unis, pourquoi la campagne d'hystérie anti-russe

"Un sondage de NBC, nous dit Bill Van Auken, publié mardi a révélé que 76 pour cent de la population américaine craint que le pays ne soit entraîné dans une guerre majeure au cours des quatre prochaines années. Les données indiquent que la part des Américains qui s’inquiètent du danger croissant de la guerre a augmenté de 10 pour cent seulement depuis février. Ces craintes sont bien fondées. Depuis février, la population américaine a été soumise à une campagne implacable d’hystérie anti-russe centrée sur une collusion supposée du camp... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Alexandre Lantier, Macron- de Villiers, les dessous d'une confrontation

"Cette confrontation, nous dit Alexandre Lantier, entre le président de la France et le chef de ses armées souligne l'effondrement croissant des normes démocratiques en Europe. Le militarisme accru de l'impérialisme européen depuis la dissolution de l'URSS par la bureaucratie stalinienne en 1991, conjugué à la montée des inégalités sociales et des tensions de classe, ont largement renforcé la position politique des armées. Les armées européennes ont non seulement rejoint des guerres néo-coloniales en Afghanistan, en Irak, en Libye, et... [Lire la suite]
14 juillet 2017

IGCL, France-élections, les nécessités du capital dictent leur loi

« Pour défendre, nous dit l'article, sa place comme puissance au niveau international, c’est-à-dire impérialiste, la France ne peut le faire qu’en alliance avec l’Allemagne dans le cadre de l’Union européenne – voire autour d’un “ noyau dur ” de celle-ci. La gravité de l’impasse économique depuis la crise de 2008 et les impératifs impérialistes qui en découlent (Trump, Brexit, etc.) l’y contraignent. Qu’elle en soit totalement consciente ou non ; que des fractions en sein en soient conscientes ou non. Les... [Lire la suite]
28 avril 2017

Parti de l'égalité socialiste, boycott actif des présidentielles

"Avec l'élimination des candidats PS et LR au premier tour, nous dit le Parti de l"égalité socialiste, la France vit un effondrement historique du duopole bourgeois qui a gouverné le pays depuis un demi-siècle. Le fait que c'est Macron et Le Pen qui sont parvenus au second tour démontre qu'une confrontation sans merci se prépare au courant du quinquennat à venir entre le président et la classe ouvrière, sur fond de colère sociale explosive contre le chômage, l'austérité, et la montée des inégalités économiques.L'appel du PES pour un... [Lire la suite]
17 mars 2017

Union Européenne, réélection de Donald Tusk à la présidence du Conseil

 « Le vote des Vingt-Huit, indique l'article, lancé au pas de charge et sanctionné par un résultat carré, a permis - au moins provisoirement - de déjouer ce qui était peut-être le plan de Varsovie: une longue et pénible confrontation entre les pays de l'est de l'UE, qui refusent souvent de se laisser dicter une conduite, et ceux de l'Ouest et du Nord, dont les suffrages pèsent plus lourd. La Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie, bien qu'alliées de la Pologne dans le turbulent groupe de Višegrad, ont refusé de... [Lire la suite]
10 mars 2017

Bruno Guigue, Présidentielle, le cheval de cirque ou le cheval de course !

« Ce dispositif institutionnel, rappelle Bruno Guigue, taillé sur mesure pour le général de Gaulle fonctionne désormais à rebours de son projet initial. Destiné à souder la nation autour d’un chef élu par le peuple, il dépossède ce dernier en dévitalisant le débat démocratique. Emmanuel Macron est à la fois le théoricien et le bénéficiaire de cette politique de la terre brûlée qui évacue scrupuleusement la politique (au sens noble du terme) du débat électoral. Complètement artificielle, calquée sur les tempos instantanés et les... [Lire la suite]
20 février 2017

Bernard Frederick, Le PCF et les surréalistes

« Longtemps, nous dit Bernard Frederick, de son côté, le PCF refusa de reconnaître qu’il puisse y avoir, dans la pensée comme dans l’art se réclamant du communisme, quelqu’école qui soit. C’est à la réunion de son Comité central, en mars 1966 à Argenteuil, que le tournant s’opère. La résolution qui y est adoptée souligne : « L’on ne saurait limiter à aucun moment le droit qu’ont les créateurs à la recherche […] La création artistique ne se conçoit pas […] sans recherches, sans courants, sans écoles diverses et sans... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Oscar Fortin, Poutine et le respect des peuples à disposer d'eux-mêmes

«Il faut également noter, pense Oscar Fortin, que l’arrivée de la Russie en Syrie comportait un objectif stratégique important,  à savoir celui de déplacer du territoire ukrainien au territoire syrien cette confrontation devenue inévitable avec les États-Unis et l’OTAN. Il a su détecter chez ses partenaires étasuniens et européens leur volonté d’affronter la Russie en territoire ukrainien et de là attaquer la Russie. Poutine et son équipe, au premier rang duquel il faut mentionner son ministre des Affaires extérieures,... [Lire la suite]