12 août 2017

Baptiste Protais, Mgr Tomasi, « la voie du conflit est toujours mauvaise »

« La voie du conflit est toujours mauvaise », a déclaré Mgr Tomasi, et il faut « investir le temps, l’énergie, l’argent et les ressources » nécessaires pour éviter d’en arriver à ce point de la crise. Cette attitude diplomatique est aussi une disposition politique : « Au lieu d’élever des murs (…) nous devons changer notre culture publique [en ne cherchant pas] à posséder les dernières technologies militaires, mais en ayant une approche inclusive. » Une référence directe aux attitudes respectives de Donald Trump et de Kim Jong-un... [Lire la suite]
31 juillet 2017

Turquie, accords militaires, que recherche Erdogan

"Le gouvernement turc, indique Halil Celik, dirigé par le président Recep Tayyip Erdogan, connaît également les risques encourus. En raison de son incapacité à se plier aux intérêts américains et aux stratégies de guerre en Syrie contraires aux intérêts propres d’Ankara, Erdogan est devenu la cible principale des alliés impérialistes de la Turquie, dans un conflit qui a atteint son point culminant dans la tentative du coup d’État le 15 juillet 2016. Puisque la tentative du coup d’État a échoué grâce à l’opposition populaire de masse,... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Cornelius Castoriadis, que signifie, socialement, le système hiérarchique

"Que signifie, socialement, le système hiérarchique ?, interroge Cornelius Castoriadis. Qu’une couche de la population dirige la société et que les autres ne font qu’exécuter ses décisions ; aussi, que cette couche, recevant les revenus les plus grands, profite de la production et de travail de la société beaucoup plus que d’autres. Bref, que la société est divisée entre une couche qui dispose du pouvoir et des privilèges, et le reste, qui en est dépossédé. La hiérarchisation -ou la bureaucratisation- de toutes les activités... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Clara Weiss, Pologne, le président opposé au parti au pouvoir

"Dans le même temps, constate Clara Weiss, la politique étrangère polonaise traverse une crise profonde. Le conflit émergent entre l’Amérique et l’Allemagne, les deux pays clés de la politique étrangère et économique de la Pologne, place l’élite dirigeante polonaise devant un dilemme pratiquement impossible à résoudre. L’opposition libérale rejette une rupture avec l’Allemagne et l’UE et considère comme dangereuse une orientation vers le gouvernement Trump. Les journaux conservateurs comme Rzeszpospolita sont également d’avis que la... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Joseph Kishore – David North, Etats-Unis, une guerre politique brutale

"La classe ouvrière, nous disent les auteurs, est opposée avec Trump et son gouvernement à un ennemi brutal, dédié à la destruction de ses droits démocratiques et à une baisse supplémentaire de son niveau de vie. C’est un gouvernement qui poursuit un programme international fondé sur le chauvinisme « Amérique d’abord ». La classe ouvrière doit s’opposer à ce gouvernement et demander son départ. Mais cette tâche ne doit pas être confiée aux opposants factionnels de Trump dans la classe dirigeante. La classe ouvrière ne peut rester... [Lire la suite]
04 avril 2017

André Damon, qui s'oppose au désarmement nucléaire...

"La fièvre guerrière, constate André Damon, fait rage également dans toute l’Europe et l’Asie. Les membres de l’OTAN, dont la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, ont chacun envoyé des chars, des armes lourdes et des soldats aux frontières occidentales de la Russie après avoir considérablement augmenté leurs dépenses militaires l’an dernier. Citant un conflit potentiel avec la Russie, la Suède a introduit le service militaire obligatoire, et Emmanuel Macron, le favori à l’élection présidentielle française, a promis de faire la... [Lire la suite]
21 février 2017

Richard Labévière, comprendre c'est déjà transformer !

« Autrement dit, indique Richard Labévière, le défi qui s’adresse aux acteurs d’un conflit comme à leurs parrains, autres géniteurs et profiteurs concerne – en premier lieu – la connaissance vraie de la nature des problèmes, de leurs racines les plus profondes afin de remonter aux causes, disait Spinoza. Et comme écrivait aussi notre cher René Descartes, il s’agit – par conséquent – de se déprendre des idées confuses, sinon des préjugés… avant d’envisager toute espèce de politique et d’action. Reprenant les thèses de Feuerbach,... [Lire la suite]
17 février 2017

Jérusalem, une capitale " impossible " ?

« Au final, quel avenir pour Jérusalem ?, interroge Delphine Froment. Proclamée depuis 1980 capitale éternelle et indivisible de l’Etat d’Israël, Jérusalem a-t-elle trouvé là une conclusion à son histoire plurimillénaire ? Les auteurs insistent plutôt sur le « point de bifurcation » où elle se trouve : sa capitalisation, mal acceptée à l’international, ne saurait cacher que Jérusalem est la moins juive des grandes métropoles d’Israël ; et Jérusalem « demeure plus que jamais une capitale... [Lire la suite]
07 février 2017

Antonio Guterres, ONU et Afrique

« L’Organisation des Nations Unies, déclare Antonio Guterres, est résolue à travailler aux côtés de ses partenaires à chaque fois qu’un conflit ou la menace d’un conflit viennent hypothéquer la stabilité et le bien-être des populations.Toutefois les efforts de prévention ne doivent pas rester circonscrits aux conflits. C’est le développement durable sans exclusive qui offre le moyen de prévention le plus efficace et le chemin le plus sûr vers une paix durable.Il est possible d’améliorer plus rapidement la situation en offrant des... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Bachar al-Assad, " Nous sommes prêts à négocier sur tout "

« Bien sûr, affirme Bachar al-Assad, nous sommes prêts, et nous avons annoncé que notre délégation à cette conférence est prête à s’y rendre lorsqu’ils définiront… quand ils auront fixé le moment de cette conférence. Nous sommes prêts à négocier sur tout. Lorsque vous parlez de négociations pour savoir s’il faut mettre un terme au conflit en Syrie ou parler de l’avenir de la Syrie, tout est pleinement ouvert, il n’y a pas de limites pour ces négociations. Mais qui va être là de l’autre côté ? Nous ne le savons pas encore. Est-ce... [Lire la suite]