06 août 2018

Irène Omélianenko, Pierre-Joseph Proudhon

« Sa vie, indique Irène Omélianenko, avait déjà été intense : né pauvre dans un faubourg de Besançon, il a commencé sa carrière comme conducteur de bœufs à l'âge de 8 ans, puis ouvrier pour aider son père endetté. Ses talents ont été découverts tardivement. Doté d'une bourse, il a étudié avec frénésie pour exercer tous les métiers : typographe, bachelier à 29 ans, patron d'imprimerie, patron ruiné, avocat d'affaires d'une société de bateliers, philologue puis économiste. Élu député, il s'en est pris aux représentants... [Lire la suite]