19 avril 2018

Jean-Fabien Spitz, Démocratie, qui est souverain ?

«Les deux grandes révolutions démocratiques de la fin du XVIIIè siècle, indique Jean-Fabien Spitz, – l’américaine et la française - ont été le théâtre de l’affrontement entre ces deux conceptions de la place de la démocratie dans le monde moderne. En 1789, on l’a vu, Sieyès nie que la nation existe ailleurs que dans l’assemblée des représentants qui délibèrent de ce qui lui convient. En 1795, il nie explicitement qu’il soit justifié de faire appel au peuple pour ratifier un projet constitutionnel. A l’inverse, l’option rousseauiste... [Lire la suite]
12 mars 2018

Contretemps, Vanina Giudicelli, le fascisme en France

"Durant les années 1980 s’opère un basculement qui impactera durablement les conceptions communément admises du fascisme et les analyses des mouvements politiques actuels. Deux événements, l’un dans le champ académique, l’un sur la scène politique, vont en effet susciter la réémergence du débat.Le premier, c’est la parution en 1983 de l’ouvrage de Zeev Sternhell Ni droite ni gauche. L’idéologie fasciste en France, dans lequel l’auteur défend l’idée que le fascisme puise ses origines dans des formations politiques françaises de la... [Lire la suite]
06 août 2017

Max Stirner, de l'anarchisme au socialisme

"Cette oeuvre, nous dit l'article,  divise profondément l’anarchisme du socialisme par la suite. Il influe à la fois les uns et les autres en les obligeant, vu son succès immédiat même s’il est éphémère, à se positionner par rapport à cet individualisme parfait. Il est considéré par les marxistes, à commencer par Karl MARX (qui le critique de manière serrée dans les trois quarts de L’idéologie allemande), comme le chantre de l’envers de l’esprit collectif, et il leur permet, quasiment en ricochet, d’approfondir leur propre... [Lire la suite]
04 avril 2017

Ecole, Manifeste, oser l'utopie, une condition nécessaire...

"L’École, nous dit le Manifeste, a du mal à s’affranchir des conceptions qui ont prévalu et prévalent encore dans nos actuelles sociétés inégalitaires : l’exploitation de l’homme par ’homme, l’esclavagisme, les migrations non consenties, les autoritarismes de toutes sortes, les conflits, guerres et colonisations, le sexisme, le racisme, les ethnicisations, le refus de la pluralité des Histoires, la peur de « l’autre ».Oser l’utopie est une condition nécessaire pour construire et reconstruire une société planétaire,... [Lire la suite]