16 août 2018

"J'ai changé parfois de communauté, jamais de but" (Roger Garaudy)

  ACHETER LE LIVRE [Ebauche de présentation du livre publié chez Laffont en 1989.NDLR] Disant de quoi je meurs et pour quoi j'ai vécu, ce livre n'est pas une confession, ni un testament, ni une biographie. Les explorateurs qui tentaient d'atteindre le Pôle, avant que la mâchoire des glaces, se refermant sur leur navire, arrêtât leur aventure, faisaient dépôt de leurs expériences dans un "cairn" dressé sur la banquise : au delà de leur échec final, et grâce à ces repères, d'autres au... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 juillet 2018

Pologne, le village vertical, un symbole du retour du luxe

« Symbole immobilier de ce luxe, indique l'article, la tour d'appartements Cosmopolitan de 44 étages, au design minimaliste imaginé par l'architecte germano-américain Helmut Jahn, auteur du siège de l'Union européenne à Bruxelles. Sur les 100 transactions immobilières les plus élevées à Varsovie en 2015, 2016 et 2017, 79 ont concerné des appartements de la tour Cosmopolitan, indique à l'AFP la présidente de la société polonaise Tacit Investment qui en a financé la construction, Karolina... [Lire la suite]
21 mai 2018

Carl Schmitt, science de l'histoire, sphère politique et théologie...

« Nous sommes englués jusqu'au cou, indique l'article de présentation, dans des affaires humaines qui n'ont plus dignité ni grandeur depuis bien des lustres, et c'est peut-être bien l'une des raisons qui devraient nous pousser, alors que nous vivons à l'ère de la sécularisation inquiète après qu'elle a été triomphante, à lire et relire Carl Schmitt qui, pour paraphraser Jean-Claude Monod, a réalisé la prouesse intellectuelle de penser l'articulation entre une science de l'histoire ayant pris acte du retrait de la théologie comme... [Lire la suite]
23 avril 2018

Savannah Kocevar, Marguerite Duras et les identités de ses personnages

« Chez Marguerite Duras, indique Savannah Kocevar, les héros, ou plutôt les héroïnes car se sont majoritairement des femmes, sont des personnages complexes et contradictoires. Ces femmes, souvent en marge du reste de la communauté sont mendiantes, prostituées, vagabondes, femmes délaissées, volages, en proie à la folie, souvent instables, mais toujours liminales, comme bloquées dans un état d’entre-deux duquel elles s’échappent difficilement. En ethnocritique, nous parlons de personnage liminaire (Marie Scarpa) pour qualifier un... [Lire la suite]
11 mars 2018

Robert Charvin, les communistes français, une « francisation » intense

« Résultat aussi de cette « francisation » intense, indique Robert Charvin, les communistes français ont souvent interprété les problèmes internationaux en les enfermant dans le débat franco-français, en se préoccupant avant tout de l’opinion nationale dominante sur le pays étranger concerné mais aussi selon une approche léguée par l’appartenance à une ex-grande puissance qui a dominé le monde jusqu’en 1918. Cette déformation était très atténuée durant la période de l’hégémonie soviétique sur la communauté des partis communistes... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Marx et Engels, Utopisme et communauté de l'avenir

"Tant que la bourgeoisie fut révolutionnaire, indique la préface,  elle rêva, elle aussi, de transformer les continents et la nature grâce à la technique fraîchement découverte. Le percement du canal de Suez fut l'œuvre grandiose de Ferdinand Lesseps, un fervent admirateur de l'utopiste Saint-Simon, et l'idée de Suez passa dans le monde du XIXe siècle pour une idée socialiste. Elle enthousiasma tous les éléments progressifs de ce siècle : les marxistes eux-mêmes ne considèrent-ils pas la création du marché mondial, avec... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
06 janvier 2018

Daniel Raventós et Gustavo Buster, Espagne-Catalogne, le dilemme actuel

« Le dilemme actuel, indiquent les auteurs, est que ni le bloc souverainiste ne dispose d’une force suffisante pour que son alternative soit viable (une alternative dont les variantes sont nombreuses, allant des secteurs les plus modérés et portés aux accords de l’ancienne Convergència à d’autres traditionnellement indépendantistes, de gauche et républicains, d’une partie d’ERC. Au même titre, n’est bien évidemment pas crédible une communauté autonome sous le coup de l’application de l’article 155, ainsi que le prétend Rajoy,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
12 décembre 2017

Anicet Le Pors, communisme, une perspective pour le 21ème siècle

« Certes, indique Anicet Le Pors, ne perdons pas de vue le rôle positif joué par les communistes dans les combats majeurs du siècle dernier contre le nazisme et le colonialisme, dans l’animation des luttes revendicatives pour le progrès social, l’aide aux plus faibles, la gestion municipale. Mais la conception léniniste de conquête du pouvoir était fondée sur une succession de sophismes que la vie a dénoncés : les intérêts du peuple portés par la classe ouvrière conduite par son avant-garde révolutionnaire, le parti communiste... [Lire la suite]
01 novembre 2017

Jean-Pierre Akoété Balikpo, Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante

« Le prix humain, indique le communiqué, pour faire durer la gouvernance des sécurocrates au Togo et le règne de l’arbitraire sont inversement proportionnels au silence assourdissant d’une certaine communauté internationale y compris africaine. En effet, les propositions actuelles de l’exécutif togolais pour aller à la table de négociation se résument à faire « accepter » par les partis d’opposition, les propositions de Faure Gnassingbé de restaurer la Constitution de 1992 sans rétroactivité. Autrement dit, il s’agit de... [Lire la suite]
28 octobre 2017

Lukas Tsiptsios, quand le nord de la Grèce était sous domination ottomane

« Nous pourrions nous dire, annonce Lukas Tsiptsios, qu’une présence ottomane si longue (depuis la fin du XIVe siècle), mais également si récente (1912) a laissé des traces indélébiles dans cette Macédoine si longtemps multiculturelle (au point qu’elle aurait donné son nom à cette salade mélangée qu’on a tant apprécié dans nos cantines). La capitale de la Macédoine grecque et vice-capitale de Grèce est Thessalonique. C’est cette Salonique qui a pu être appelée « Jérusalem des Balkans », du fait de la venue des Juifs... [Lire la suite]