15 septembre 2017

Les contre-cultures et le rejet des classes dominantes

« Les contre-cultures valorisent un esprit de provocation. Elles attaquent les structures politiques, administratives et morales de la société. Le mauvais esprit et l’insolence défient la censure pour affirmer une critique virulente des institutions. Des slogans de Mai 68 jusqu’à la noirceur des années 1980, la critique de l’Etat et de ses symboles est valorisée. L’anti-France provoque le nationalisme et le civisme. La marseillaise de Serge Gainsbourg ou l’humour de Charlie Hebdo expriment le plaisir de défier tous les... [Lire la suite]
08 juin 2017

Saïd Bouamama, En finir avec le capitalisme par les élections ?

"Si l’action de l’idéologie dominante, nous dit Saïd Bouamama, décuplée par la puissance de feu des médias de masse est pour l’instant suffisante pour empêcher l’émergence d’une offensive des dominés, elle est cependant insuffisante pour produire une adhésion au système social, à ses prétendus « valeurs », à ses modes de gestion politique. Nous sommes bien en présence d’une crise de l’hégémonie culturelle des classes dominantes, une partie grandissante de notre société ne se reconnaissant plus dans le « consensus »... [Lire la suite]
21 mai 2017

João Ferreira, le Portugal et la politique de droite

 "Mais sur la sphère nationale, nous dit João Ferreira , le Parti Socialiste reste aux abonnés absents quand il s’agit de confrontations avec les classes dominantes. Par exemple, on ne peut pas compter sur lui pour la réforme du système fiscal afin d’exiger une plus grande contribution du grand capital. Au fil des ans, le système mis en place est extrêmement favorable au grand capital, lui faisant bénéficier d’un fardeau fiscal extrêmement faible aux dépens des travailleurs et des petites et moyennes entreprises. Maintenant que... [Lire la suite]
09 mai 2017

Pardem, Présidentielle, les classes dominantes auraient tort de fanfaronner

"Mais les classes dominantes, indique le Pardem, auraient tort de fanfaronner. Cette martingale n’est pas inépuisable. Les classes populaires ne souhaitent pas avoir un président au service des possédants, de l’oligarchie transnationale. Alors comment réagiront-elles à une politique farouchement pro-UE, pro-OTAN, pro-américaine et pro-mondialisation néolibérale ? En un mot pro-chômage ? Le troisième tour sera celui des législatives. Une fois encore, la question principale sera celle de donner au Parti de la démondialisation la force... [Lire la suite]
19 février 2017

Bruno Adrie, une démocratie sans le suffrage universel ?

« Quand on pense, nous dit Bruno Adrie, que c’est au nom de cette conception de la démocratie, d’une démocratie réduite au versement à heures fixes de bulletins dans des urnes pas toujours transparentes (surtout lorsqu’elles sont devenues des voting machines électroniques) qu’on a, jusqu’à la chute du Mur, entretenu la guerre froide et, ensuite, déclenché des guerres humanitaires contre des dictateurs qui avaient la mauvaise idée non pas d’être dictateurs, mais de se croire maîtres chez eux et de se payer le luxe... [Lire la suite]
01 décembre 2016

Robert Charvin, les classes dominantes de plus en plus bousculées

« L’essentiel, considère Robert Charvin, est ce que révèle clairement le succès de Trump : la société américaine, fondée à l’origine sur l’esclavagisme et le racisme, sur des aventuriers de l’argent et la violence armée a des séquelles lourdes après des siècles de capitalisme débridé. Des millions de pauvres sans conscience de classe claire désignent un milliardaire opportuniste pour les représenter. Une inculture politique de masse ignorant le monde laisse les oligarques décider du sort de la planète et de la vie de... [Lire la suite]
15 juin 2016

Denis Collin, la vente de la camelote politique !

« Nous ne sommes pas dans un système totalitaire au sens de Arendt, nous dit Denis Collin. Mais certaines des méthodes le sont. C’est encore Hannah Arendt qui affirmait que les méthodes de la propagande totalitaire venaient de la « réclame », c’est-à-dire des publicitaires. La toute-puissance du « marketing » et de la « com » est mise au service non seulement de la vente de camelote marchande mais aussi au service de la camelote politique. Comment tout cela a été rendu possible, comment ce mépris de... [Lire la suite]
13 mai 2016

PARDEM ou Parti de la démondialisation

"Plus de la moitié des membres du Conseil national ont été engagés ou le sont encore dans la vie associative, avec ou sans responsabilités particulières. Ils agissent ou ont agi dans des associations à vocation sociale, culturelle ou écologique. On peut citer l’UFAL (Union des familles laïques), Attac, des radios locales ou radios libres, des comités de quartier, des associations de parents d’élèves, des mouvements féministes, des associations de solidarité avec la Palestine.Un peu plus de la moitié d’entre eux, avant de s’engager au... [Lire la suite]