05 décembre 2017

Claudia Jones, Parti et femmes communistes noires

« Notre Parti, indique Claudia Jones, fort de ses principes marxistes-léninistes, se fonde sur un programme visant la pleine égalité économique, politique et sociale pour le peuple noir et pour l’égalité des femmes. Qui, plus que la femme noire, entre tous la plus opprimée, la plus exploitée, peut appartenir à notre Parti ? Les femmes noires peuvent, et doivent, apporter une contribution considérable à la vie quotidienne comme au travail du Parti. Concrètement, cela signifie que la responsabilité première incombe aux camarades... [Lire la suite]
30 novembre 2017

Lutte ouvrière, la bourgeoisie finira par provoquer une explosion sociale

« Pour mettre un coup d’arrêt aux reculs sociaux, nous dit l'éditorial de Lutte ouvrière, une lutte générale de l’ensemble du monde du travail sera nécessaire. La classe ouvrière a la force d’imposer ses droits. Les travailleurs ont montré dans le passé qu’ils pouvaient se battre et se défendre même à l’époque où la bourgeoisie leur refusait le droit de faire grève et leur envoyait l’armée pour réprimer. Il leur a fallu mener des luttes pour conquérir le droit de s’organiser dans des syndicats. C’est la grève générale de Juin 36... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 novembre 2017

Michel Braudeau, Pierre Rousset et son parcours politique

« Mai 68, nous dit Michel Braudeau, a ainsi ouvert une brèche pour une critique de la société où l’écologie avait sa place, mais les organisations d’extrême gauche, trop occupées à s’enraciner durablement hors du seul cadre étudiant, dans la classe ouvrière, ont délaissé une partie du potentiel critique de 1968. « On n’a pas joué un rôle direct entre la critique de la civilisation et la perception de la question écologique. C’est venu beaucoup plus tard. On a d’abord assisté à des tremblements de terre dans la société, tels... [Lire la suite]
06 novembre 2017

Jean-Pierre Lefevbre, Harari, Homo deus

« Ainsi fait-il sien, nous dit Jean-Pierre Lefevbre,   le conformisme de l’analyse superficielle qui fait dériver des Lumières radicales les avatars autoritaires de la pensée libératrice, rationnelle, égalitaire du XXe siècle, le marxisme. Il néglige sa division en trois branches : le réformisme kantien et liquidateur de Lassale à Bernstein et Blum, visant à gérer loyalement le capitalisme. Secondement, l’étatisme dogmatisé et grand russe de Staline, réintroduisant par la fenêtre les bases d’une religiosité... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Espagne, Un profond mouvement qui dit ASSEZ !

« Du plus profond, indique le Manifeste, de la classe ouvrière exploitée et attaquée dans ses droits les plus élémentaires, avec 6 millions de chômeurs (dont 2 sans aucun revenu), privée des droits syndicaux fondamentaux, et avec un pouvoir d’achat en chute libre…Du plus profond des peuples de l’Etat espagnol qui après la nuit noire du franquisme ont vu leurs aspirations à l’autodétermination et à la souveraineté populaire confisquées par le régime monarchique et ses mentors de l’Union européenne...De la jeunesse sans emploi... [Lire la suite]
30 octobre 2017

Nick Beams, le Capital et les lois du mouvement de la société capitaliste

« Le travail de Marx, indique Nick Beams, tout en s’appuyant sur l’analyse scientifique la plus rigoureuse, n’a pas été réalisé dans l’intérêt de la science en soi. Il a été entrepris du point de vue d’un révolutionnaire s’efforçant d’armer la classe ouvrière avec les armes théoriques nécessaires pour renverser le capitalisme et emmener l’humanité vers une forme de société supérieure. Ces deux aspects de son travail étaient indissolublement liés. La classe ouvrière ne pouvait pas arriver au pouvoir, insista-t-il, sans qu’elle ne... [Lire la suite]
23 octobre 2017

Jacques Sapir, Russie, les femmes dans le processus révolutionnaire

« La situation, indique Jacques Sapir, va cependant évoluer, et l’on va progressivement sortir de la logique de l’engagement individuel pour entrer dans celle de l’engagement collectif avec l’industrialisation de la Russie. La classe ouvrière se développe rapidement, même si elle reste encore très minoritaire dans le pays. Il y avait environ 700 000 ouvriers dans les années 1860 soit à la suite de l’abolition du servage ; ils seront plus de 1,4 millions en 1890 et près de 3 millions en 1913. La concentration ouvrière peut... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Barry Grey, crise du capitalisme et aiguisement de la lutte des classes

« La campagne de Donald Trump, indique Barry Grey, est aussi une réponse préventive au développement de l’opposition de la classe ouvrière à l’ordre économique et politique existant. Son but est de donner à ce mouvement une orientation chauvine et nationaliste et de préparer les conditions pour une utilisation de plus en plus directe de la violence dans le but de réprimer les tensions sociales à l’intérieur. Le renouveau de la lutte de classe n’en est qu’à ses débuts, mais il aura un développement explosif. Il est entraîné... [Lire la suite]
19 octobre 2017

Russie, le marxisme y a émergé très lentement

« Revenu d’exil en 1900, nous indique l'article, Lénine a pris contact avec Vera Zassoulitch, une ancienne « terroriste » du mouvement populiste devenue marxiste, et d’autres militants sociodémocrates notoires. Ensemble, ils ont formé la Ligue de la lutte pour l’émancipation de la classe ouvrière. Cette organisation voulait fonder un journal révolutionnaire pour toute la Russie. Lors d’une réunion à Pskov, ils décidèrent de lancer le journal Iskra. Une équipe, dont Lénine, est partie à l’étranger pour l’écrire... [Lire la suite]
10 octobre 2017

Alejandro López, Espagne, empêcher la marche vers la dictature militaire

« Quatre-vingts ans après le coup d’État militaire de Franco, indique Alejandro Lopez, la classe ouvrière doit s’organiser dans toute l’Espagne pour empêcher la marche vers la dictature militaire. Cela exige une indépendance politique complète par rapport aux cris impotents de Podemos implorant le PP de négocier avec Barcelone, une proposition dont ne veulent ni Rajoy, ni les séparatistes qui espèrent qu’une répression de grande ampleur augmenterait tout simplement leur attrait politique. Ignorant la menace d’une dictature... [Lire la suite]