21 octobre 2017

Robert Charvin, Catalogne, comment faire une analyse de la crise

« Les mouvements de fonds, indique Robert Charvin, qui traversent la Catalogne, exemple type de phénomène dérangeant, provoquent à la fois quasi-silence et embarras visible chez les leaders politiques occidentaux, jouant sur l’amnésie des citoyens des différents précédents de nature analogue, prudence extrême des rares juristes consultés par les médias, et discours contradictoires des hispanisants selon les options idéologiques. Le consensus ne s’établit même pas contre les violences policières, qui semblent héritées d’une... [Lire la suite]
15 octobre 2017

Le mouvement macronien dans les palais de la République

« La rénovation politique, indique Eric Dupin, promise par le mouvement En marche! aurait théoriquement pu combler le fossé qui s'est creusé entre les citoyens et leurs représentants politiques. Le moins qu'on puisse dire est que la réalité est différente. Le surgissement du mouvement macronien dans les palais de la République permet certes un rajeunissement et un renouvellement importants de nos élites politiques. Mais celles-ci demeurent tout aussi peu représentatives de la société française qu'auparavant. Une écrasante... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Association pour une Constituante, démocratie, souveraineté, ne sont plus que des mots...

« La démocratie, la souveraineté populaire, indique l'Association pour une constituante, ne sont plus que des mots et les élus du peuple ne l’ont été que par défaut en 2017. Un gouvernement ainsi désigné au rabais et soumis aux injonctions expresses de Bruxelles engage le démantèlement du code du travail et ouvre la voie à la privatisation et à l’individualisation des retraites, de la sécurité sociale, de la santé et de la formation professionnelle. Même si les débats au sein des assemblées sont évidemment nécessaires, la... [Lire la suite]
06 octobre 2017

Philippe Boulet-Gercourt, Mark Lilla et la gauche américaine

« Le propos de Lilla , indique Philippe Boulet-Gercourt, est bien plus intéressant que l’éternel dilemme «centre ou gauche». A ses yeux, l’Amérique sort de deux longues ères politiques modernes, deux types très distincts de relations entre les Américains et la politique: l’ère Roosevelt et l’ère Reagan. La première a été l’âge d’or des démocrates. La seconde, celle des républicains, est la plus intéressante dans l’argument de Lilla. Au lieu de se focaliser sur ce que nous partageons comme citoyens, comme c’était le cas lors... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Pierre Bance, mettre fin à la folie mercantile comme à la folie terroriste

« Par sa raison d’être, juge Pierre Bance, le profit marchand, et par le vecteur de celui-ci, la croissance irraisonnée, le capitalisme est incapable de devenir éco-capitalisme ou capitalisme vert. Face à ce crime contre l’humanité, les citoyens de la terre qui veulent vivre en paix, partager décemment les richesses de la nature, travailler pour produire utilement, s’instruire, créer, faire avancer l’homme en tous domaines en respectant la biosphère et les paysages, ne peuvent-ils, eux aussi, se retrouver, constituer la force qui... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Russie, la candidature de Vladimir Poutine se pose à nouveau

« Il est vrai, indique l'article, que dans un système comme en UE qui tend vers plus de libéralisme et où les principales décisions sont à caractères économique et social, de très longs mandats peuvent mener à des connivences entre le pouvoir et certains milieux d'affaires mais cela se passe surtout aux niveaux européen et régional, là où on peut être élu un nombre illimité de fois. Est-ce que la meilleure réponse pour résoudre ce genre de problèmes est de limiter le nombre de mandats nationaux successifs qui pénalise finalement... [Lire la suite]
14 septembre 2017

Jean Jaurès, par le suffrage universel...une assemblée de rois

« Oui, par le suffrage universel, indique Jean Jaurès, par la souveraineté nationale, qui trouve son expression définitive et logique dans la République, vous avez fait de tous les citoyens, y compris les salariés, une assemblée de rois. C'est d'eux, c'est de leur volonté souveraine qu'émanent les lois et le gouvernement ; ils révoquent, ils changent leurs mandataires, les législateurs et les ministres ; mais au moment même où le salarié est souverain dans l'ordre politique, il est dans l'ordre économique réduit à une sorte de... [Lire la suite]
06 septembre 2017

André Bellon, la reconstruction démocratique, travail philosophique autour de la liberté

 "C’est donc, indique André Bellon,  la place et le rôle mêmes de l’Homme qui doivent être le cœur du débat aujourd’hui. C’est de lui que doit émaner le pouvoir car c’est la seule manière de faire face efficacement aux défis de ce moment dramatique. C’est dans cette logique que l’élection aux États généraux de 1789 avait été précédée par l’élaboration des cahiers de doléances. Une telle perspective ne saurait émaner des institutions actuelles. Elle doit être construite par les citoyens, en même temps qu’elle construit... [Lire la suite]
18 août 2017

Maurice Lemoine, la « guerre économique » au Venezuela

« Le 6 décembre 2015, indique Maurice Lemoine, lors des élections législatives, les tracas, les privations et le mécontentement ayant érodé le moral des citoyens de tous bords, le chavisme perd 1 900 000 voix et devient minoritaire à l’Assemblée. Inversant les termes de l’équation, la grande internationale néolibérale célèbre ce triomphe de la « démocratie » sur le « chaos ». Soumis à une information triée et rassemblée pour conforter cet a priori, bien peu, en particulier à l’étranger, ont conscience de ce que cette victoire a... [Lire la suite]
18 août 2017

Mory Traore, un peuple prévenu en vaut deux...

« Nous avons le choix, conclut Mory Traore, entre la dictature directe exercée par l’armée ou la démocratie directe pratiquée par le peuple : mais dans tous les cas, il faut invalider la constitution écrite et opter pour le kurukanfuga (constitution orale par le peuple, sans discrimination). Un peuple prévenu en vaut deux. Si le peuple et les citoyens français ne prennent pas la responsabilité qui est la leur, personne ne pourra reprocher aux Armées de prendre leur responsabilité, car je l’imagine, elles ne se laisseront pas... [Lire la suite]