18 février 2018

Tatiana Pignon, qu'apportent les Croisades

 « Dans cet intervalle de sept siècles, indique Tatiana Pignon, des mythes durables s’installent d’un côté comme de l’autre, réécrivant l’histoire des croisades : là où les Occidentaux voient une magnifique union de la chrétienté sous la Croix pour délivrer Jérusalem et la Terre Sainte des infidèles, les musulmans voient une invasion sauvage et terrifiante, marquée par la cruauté : le bain de sang que fut la prise de Jérusalem par les Croisés en 1099 laisse une impression durable. Un affrontement idéologique et... [Lire la suite]
13 avril 2016

Les Croisades, pourquoi se sont-ils croisés ?

« Les gens du peuple, pauvres paysans, ont quitté leurs foyers et risqué leur vie pour un pèlerinage d'une durée indéterminée, vers un pays inconnu, mûs par une foi profonde, sincère et naïve, aujourd'hui difficile à comprendre. Les guerriers se sont croisés en 1095 pour les mêmes motifs mais aussi et avant tout pour sauver l'empire byzantin, menacé d'être submergé par les Turcs musulmans après leur victoire de Malazgerd.Ils y sont parvenus dès leur première expédition et ce succès a eu d'immenses répercussions sur le... [Lire la suite]
23 janvier 2016

Maurice-Ruben Hayoun, Averroès, le legs intellectuel gréco-musulman

« L'intérêt d'Averroès, indique Maurice-Ruben Hayoun, pour la spéculation philosophique hellénique, donc païenne et polythéiste, ne s'est jamais démenti, même si ce grand inspirateur du legs intellectuel gréco-musulman a dû concilier deux impératifs contradictoires: la fidélité à une tradition religieuse révélée et un amour, parfois jugé immodéré ou déraisonnable, pour la philosophie d'Aristote. Cette situation ne fut pas unique en son genre puisqu'en chrétienté et dans le judaïsme, d'autres grands maîtres (Albert le Grand,... [Lire la suite]