04 septembre 2018

CHEMILLIER-GENDREAU Monique , les droits reconnus aux migrants

« Les éléments, indique Monique Chemillier-Gendreau, de ce que vous appelez de vos vœux comme un droit de l’hospitalité, ont déjà été affirmés dans des textes internationaux, pas seulement la Déclaration universelle des droits de l’homme, mais les Pactes internationaux qui eux, ont valeur obligatoire (autant que tous les traités de droit international que les États signent et ratifient comme la preuve de leur caractère vertueux, mais dont ils se fichent ensuite comme d’une guigne et dont ils entravent même l’application). Tous... [Lire la suite]